• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Usage de la simulation pour une évaluation multi-échelle du passage à la monotraite en élevage ovin lait

    LURETTE A. (1), DE BOISSIEU C. (2), MORIN E. (2), HASSOUN P. (1), PORTES D. (3), GUITARD J.P. (4), BARILLET F. (5), MOULIN C.H. (6)

    (1) INRA, UMR 868 Selmet, 2 place Pierre Viala, 34060 Montpellier cedex 1 (2) Institut de l’Elevage, BP 42118, 31321 Castanet Tolosan cedex (3) INRA, UE 321 Domaine de La Fage, 12250 Roquefort sur Soulzon, France (4) Lycée professionnel agricole La Cazotte, 12 route de Bournac, 12400 Saint-Affrique (5) INRA, UMR 1388 GenPhySE, 31326 Castanet-Tolosan, France Montpellier SupAgro, UMR Selmet

    RESUME

    Nous présentons ici une démarche intégrant des connaissances empiriques et scientifiques afin d’évaluer ex ante l’impact d’un éventuel passage des élevages à la monotraite dans le Rayon de Roquefort. L’élaboration d’un simulateur informatique et de scénarii d’introduction de la monotraite sont fondés sur : (1) sept cas-types illustrant la diversité des conditions de production sur le Rayon ; (2) des résultats expérimentaux et un modèle de prédiction de production laitière ; (3) l’expertise des ingénieurs Réseaux d’élevage. Les scénarii individuels testés à l’échelle des exploitations sont validés par deux groupes d’éleveurs. Un bassin-type est ensuite construit à partir d’un échantillon de 1 250 élevages en appui technique, répartis selon les 7 cas-type, en fonction de leurs dates de mise en traite. Les résultats des scénarii individuels sont alors agrégés pour tester l’impact de la monotraite à l’échelle du bassin de collecte. Les résultats des simulations montrent que le passage en monotraite dès le début de la campagne entraîne une baisse de 18 à 19% de lait produit et 8 à 16% de revenu disponible selon les systèmes. Un passage en monotraite autour de la mise à l’herbe, limite les impacts sur ces performances mais conduit à une moindre diminution du travail d’astreinte. A court terme, des adaptations sont possibles pour limiter la perte de volume de lait produit et la baisse de revenu notamment en augmentant la durée de la période de traite et en valorisant mieux le pâturage. En revanche, l’augmentation du nombre de brebis s’avère peu efficace pour compenser la perte de revenu. A l’échelle du bassin, la combinaison d’exploitations passant en monotraite en milieu de traite ne permet pas d’atteindre les quantités nécessaires de lait issu de bi-traite pour assurer la production de Roquefort dans les conditions actuelles du cahier des charges de l’AOP.

    Télécharger le fichier PDF (314.8 ko)

    Voir tous les textes de : Barillet F. | De Boissieu C. | Guitard J-P. | Hassoun P. | Lurette A. | Morin E. | Moulin C-H. | Portes D.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Les modèles au service de l’élevage | Ovins laitiers | Traite

    Autres textes des

    3R 2014 - Séance :

    Les modèles au service de l’élevage

    La modélisation pour concevoir et évaluer des expérimentations "système". Exemple du modèle Ostral en production ovine allaitante 

    BENOIT M., TOURNADRE H., LAIGNEL G., HOSTIOU N., THOMAS Y., PRACHE S.

    Du modèle à l’outil d’aide à la gestion de la santé animale en élevage bovin : cas de l’infection par le virus de la diarrhée virale bovine (BVDV) en troupeau bovin allaitant 

    DAMMAN A., ARNOUX S., CAMANES G., BIDAN F., EZANNO P.

    Sensibilité de la reproduction des vaches allaitantes à la dynamique des lipides corporels : une approche par modélisation 

    RECOULES E., AGABRIEL J., FRIGGENS N-C., MARTIN O., DE LA TORRE A., BLANC F.

    Pâtur’Plan : Un outil dynamique pour favoriser la gestion anticipée des parcelles en système de pâturage tournant 

    DELABY L., DUBOC G., CLOET E., MARTINOT Y.

    Un outil web pour évaluer simplement l’autonomie alimentaire et l’excrétion d’azote des troupeaux laitiers : CowNex 

    FAVERDIN P., BARATTE C., PERBOST R., THOMAS S., RAMAT E., PEYRAUD J-L.

    Affiche • Présentation et évaluation d’un modèle dynamique de la production de lait et des réserves corporelles chez la vache laitière 

    RUELLE E., SHALLOO L., WALLACE M., DELABY L.

    Affiche • Prédiction des taux protéique et butyreux du lait de tank à partir des caractéristiques du troupeau et des pratiques d’élevage 

    BOUTRY A., MARTIN B., BOTREAU R., LAURENT C.

    Affiche • Effets de la composition de l’énergie métabolisable sur la modulation des dépôts corporels dans un modèle de croissance de jeunes bovins 

    AL-JAMMAS M., ORTIGUES-MARTY I., SEPCHAT B., GARCIA LAUNAY F., NOZIERE P., AGABRIEL J.

    Affiche • Prédiction des performances de croissance de l’agneau post-sevré à partir des variations des apports azotés de la ration 

    BEN ETTOUMIA R., MAJDOUB-MATHLOUTHI L., VERNET J., ORTIGUES-MARTY I., AL-JAMMAS M., KRAIEM K.

    Impact de l’autonomie des éleveurs sur l’infestation des ovins par les nématodes gastrointestinaux dans les élevages semi-extensifs du Nord-Est Algérien 

    MERADI S., BENTOUNSI B., CHYLINSKI C., CABARET J.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés