• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Rentabilité des exploitations d’élevage bovin laitier dans la région de Souk Ahras : Etude comparative entre trois zones bioclimatiques

    MAMINE F. (1), HZAME C.E. (2), ARBOUCHE F. (2) BOUTONNET J.P (3)

    (1) UMR MOISA, 2 place Viala 34060 Montpellier cedex 1 (2) Université d’El-Tarf, laboratoire agriculture et fonctionnement des écosystèmes, 36000 El-Tarf, Algérie (3) UMR SELMET, Campus international de Baillarguet 34398 Montpellier cedex 5

    RESUME

    La problématique de la production laitière bovine n’a cessé de s’imposer dans l’environnement sociopolitique algérien et cela depuis l’indépendance du pays. Le secteur laitier a toujours connu des carences d’optimisation de ses productions. En Algérie, l’incapacité de l’élevage laitier à subvenir à la demande du marché national est, avant tout, liée au manque de logique d’intensification de celui-ci. Cependant l’adoption d’une telle logique, au sein des exploitations d’élevage laitier, dépend de l’efficacité technique qui est la base de la rentabilité de l’élevage. En fait, trois facteurs de conduite de l’élevage conditionnent sa rentabilité : la génétique, l’alimentaire et le management (Wolter, 1997). Le présent travail fait le point sur la rentabilité de l’élevage bovin laitier dans la région de Souk Ahras en mettant l’accent sur les trois facteurs précités suivant une lecture comparative entre les zones bioclimatiques d’un même territoire.

    Télécharger le fichier PDF (246.9 ko)

    Voir tous les textes de : Arbouche F. | Boutonnet J-P. | Mamine F.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Economie

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés