• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Phénotypage de la robustesse des vaches allaitantes charolaises : la mesure échographique comme estimateur des réserves corporelles et de leurs variations

    GIRAUD J-M. (1), EGAL D. (2), DE LA TORRE A. (1), AGABRIEL J. (1)

    (1) INRA, UMR 1213 Herbivores, 63122 Saint Genès Champanelle Clermont Université, VetAgro Sup, UMR 1213 Herbivores, 63000 Clermont-Ferrand (2) INRA, UE1296 Monts d’Auvergne, 63820 Laqueuille

    RESUME

    L’évaluation in vivo de l’état corporel des animaux s’appuie sur l’estimation des dépôts adipeux sous-cutanés. Pour cela il existe plusieurs méthodes dont les grilles de notation de l’état du dépôt sous-cutané (NEC), ou la mesure de la taille de ses adipocytes (DIAM). La mesure par échographie de ce tissu sous-cutané constitue une troisième méthode d’évaluation. Elle a été testée sur des vaches Charolaises dans un dispositif expérimental répété deux années consécutives dont l’un des objectifs était de comparer ces trois méthodes. Au total des deux années, 42 vaches en début de lactation ont été réparties en deux lots homogènes recevant des niveaux alimentaires contrastés (haut +2 UFL et bas -3 UFL soit respectivement 120 et 70% des besoins) pendant 87 jours afin d’obtenir des dynamiques d’états corporels très différentes. Nous avons mesuré i) les évolutions de poids (+14, -49kg) ii) les évolutions de NEC (+0,12, -0,62) iii) les variations de DIAM (+2, -12 ?m). La teneur en lipides du corps (LIP%PV=11,2%) a légèrement augmenté (H :+0,5%), ou fortement diminué (B :-2%). Des images échographiques ont été réalisées par 2 opérateurs tous les 15 jours au flanc et à la fesse. Sur les images retenues, trois distances ont été mesurées : 1°) au flanc : la peau + tissu adipeux + muscle (CPTAM), 2°) à la fesse, la peau + tissu adipeux (FPTA) et la peau + tissu adipeux + muscle (FPTAM). Une base de 952 mesures pour chaque distance a été constituée. Au final, les corrélations entre NEC, adipocytes et la somme S1 de FPTA et CPTAM sont de 0,82 et 0,80. Lip%PV est linéairement lié à S1 (pente de 1,77%/cm). Cette équation devra être validée, notamment sur d’autres races, pour être utilisée en prévision. Cette méthode échographique pourra être utilisée seule ou en complément des autres, suivant les objectifs poursuivis (élevage ou recherche).

    Télécharger le fichier PDF (404.3 ko)

    Voir tous les textes de : Agabriel J. | De la Torre A. | Egal D. | Giraud J-M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Elevage de précision

    Autres textes des

    3R 2014 - Séance :

    Elevage de précision

    Elevage de précision : périmètre, applications et perspectives en élevage bovin 

    ALLAIN C, CHANVALLON A., CLEMENT P., GUATTEO R., BAREILLE N.

    Conséquences de l’élevage de précision sur le travail des éleveurs 

    HOSTIOU N., ALLAIN C., CHAUVAT S., TURLOT A., FAGON J.

    Détection des troubles de santé des vaches laitières par la mesure de leur température ruminale 

    BAREILLE N., VIDECOQ L., DAVIERE J.B., JOHAN M., GODIN S., LEYRAT-BOUSQUET E., LEMONNIER J.P., LAMY J.M., CHANVALLON A.

    Améliorer la mesure de l’état des réserves corporelles des vaches laitières en analysant la surface 3D du dos de la vache 

    FISCHER A., LUGINBUHL T., DELATTRE L., DELOUARD J-M., FAVERDIN P.

    Affiche • COW-notes, application d’aide à la notation des indicateurs de confort et d’alimentation des vaches laitières 

    LARRIVIERE G., REISDORFFER L., BESNIER P.

    Affiche • Relations entre variables accélérométriques mesurées sur des vaches dans quatre exploitations laitières 

    THORUP V-M., ERHARD H-W., ROBERT P-E., MUNKSGAARD L., FRIGGENS N-C.

    Affiche • Un potentiel indicateur phénotypique de la persistance de la lactation des vaches laitières : le nombre de cellules épithéliales exfoliées dans le lait 

    BOUTINAUD M., LOLLIVIER V., YART L., ANGULO ARIZALA J., LACASSE P., MARNET P-G., DESSAUGE F., QUESNEL H.

    Variations individuelles du comportement d’ingestion d’un ruminant. Application au phénotypage de chèvres laitières 

    GIGER-REVERDIN S., TESSIER J., DHUMEZ O., EYMARD A., DUVAUX-PONTER C.

    Affiche • Pour une nutrition azotée de précision : le fractionnement isotopique de l’azote entre l’animal et son régime comme marqueur d’efficience d’utilisation de l’azote  

    CANTALAPIEDRA-HIJAR G., FOUILLET H., SEPCHAT B., CHANTELAUZE C., KHODOROVA N., AGABRIEL J., ORTIGUES-MARTY I.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés