Tous les textes des 3R

Les modèles au service de l’élevage

Bovins à viande | Les modèles au service de l’élevage

Effets de la composition de l’énergie métabolisable sur la modulation des dépôts corporels dans un modèle de croissance de jeunes bovins

AL-JAMMAS M. (1), ORTIGUES-MARTY I. (1), SEPCHAT B. (1), GARCIA LAUNAY F. (1), NOZIERE P., AGABRIEL
J. (1).

(1) INRA UMR1213 Unité Mixte de Recherche sur les Herbivores, Theix, F63122 St Genès Champanelle

INTRODUCTION

Dans le modèle de la croissance des jeunes bovins MECSIC
(Hoch et Agabriel, 2004), la composition corporelle de l’animal
est modifiée par la quantité d’énergie métabolisable (EMI)
apportée selon la race et l’âge. Mais à même quantité d’EMI
apportée par des rations de natures différentes, on observe
dans la littérature (par ex : Geay et al. 1997) une répartition
légèrement différente entre les tissus adipeux et les muscles.
Cet effet proviendrait de la nature des nutriments absorbés
(ex. : glucose vs acétate) qui modifieraient le métabolisme des
dépôts. Notre démarche vise donc à faire évoluer le modèle en
disposant d’une variable aisément quantifiable à partir des
rations, qui reflète le profil de nutriments et puisse moduler cet
effet. Le présent travail a pour objectifs de quantifier la
variabilité des effets de quelques rations contrastées sur le
profil prédit de nutriments absorbés en veine porte (VP) chez
les jeunes bovins, de rechercher un indicateur simple
l’illustrant, afin de le relier aux écarts de paramètres sensibles
de MECSIC après ajustement aux données.

Bovins à viande | Les modèles au service de l’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière