Tous les textes des 3R

Qualité nutritionnelle des produits et santé humaine

Complémentation | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité nutritionnelle | Qualité viande

Modulation de la composition en acides gras du muscle par l’apport de graines de lin extrudées et du type de céréales de la ration chez l’agneau en croissance.

V. BERTHELOT (1), P. POISSONNET (1), M. SAADE (2), P. BAS (1)

(1) UMR INRA-INA P-G 791, 16, rue Claude Bernard, 75 231 Paris cedex 05

(2) Ferme de l’INA P-G, 78 850 Thivernal-Grignon

INTRODUCTION

Les nutritionnistes recommandent l’augmentation de la part des acides gras poly-insaturés de type oméga 3 (n-3) dans l’alimentation humaine. Ces acides gras auraient un rôle important dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Il a déjà été montré que l’introduction de graines de lin dans un régime chez l’agneau en croissance augmente significativement la teneur en 18:3 n-3 dans le muscle (Wachira et al., 2002). Les matières premières de la ration associées à la graine de lin sont susceptibles de modifier les paramètres physico-chimiques du rumen, de modifier l’hydrogénation des acides gras et donc la composition en acides gras au niveau du tissu musculaire. L’objectif de cette expérience est d’étudier l’effet d’une supplémentation en graines de lin extrudées associées à deux types de ration de base (blé vs maïs) sur la composition en acides gras d’un muscle de l’épaule et celui de la ration de base.

Complémentation | Ovins à viande | Qualité des produits | Qualité nutritionnelle | Qualité viande

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière