Tous les textes des 3R

Santé et Bien-être

Bovins laitiers | Santé animale

Efficacité préventive et curative d’une désinfection collective avec Saniblanc Litières® en pédiluve à sec vis-à-vis de la dermatite digitée en élevage laitier

LEPERLIER I. (1), AUBINEAU T. (1), GEOLLOT S. (1), LEHEBEL A. (2), GUATTEO R. (2), BAREILLE N. (2)

(1) Groupement de Défense Sanitaire (GDS) Bretagne, 8 avenue Edgar Degas, CS 92110, 56019 Vannes Cedex, France
(2) Oniris-INRA, UMR 1300 BioEpAR, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 3, France

INTRODUCTION

La dermatite digitée (DD) est la deuxième cause de boiterie en
élevage laitier. Aujourd’hui, cette maladie contagieuse reste
impossible à éliminer une fois le troupeau atteint. Toutefois, des
travaux récents (Relun et al., 2012) définissent clairement les
actions pertinentes pour limiter l’impact de cette maladie au sein
du troupeau. Parmi elles, on retient en priorité l’hygiène podale,
le parage préventif, le traitement local précoce des lésions
(Guatteo et al., 2011) et la désinfection collective sur pieds
préalablement nettoyés. Mais, la mise en oeuvre de cette
désinfection collective se heurte à des freins exprimés par les
éleveurs : la pulvérisation des pieds en salle de traite demande
de la main d’oeuvre alors que l’efficacité des pédiluves liquides
est réduite car les pieds sont rarement nettoyés, que les
animaux peuvent être réticents à y passer, sans compter la
toxicité de certaines présentations vis-à-vis de l’environnement
(Sulfate de cuivre) ou pour l’utilisateur (Formol). L’objectif de
notre étude est d’évaluer l’efficacité d’une nouvelle méthode de
désinfection collective en pédiluve « à sec », par opposition aux
pédiluves liquides, avec le désinfectant-asséchant de litière
Saniblanc Litières®.

Bovins laitiers | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière