Tous les textes des 3R

Qualité nutritionnelle des produits et santé humaine

Bovins laitiers | Fourrage | Qualité des produits | Qualité lait | Qualité nutritionnelle

Influence du type de fourrage (ensilage d’herbe préfanée versus ensilage de maïs) sur la bio-hydrogénation des acides gras poly-insaturés dans le rumen, et sur la production d’acides linoléiques conjugués dans le lait de vache.

J. POTTIER, G. DE BUYSSER, CH. GOFFE, E. MIGNOLET, M. FOCANT, Y. LARONDELLE

Unité de biochimie de la nutrition, Université catholique de Louvain, Place Croix du Sud 2/8, 1348 Louvain-la-Neuve

INTRODUCTION

Depuis la découverte des propriétés particulièrement intéressantes pour la santé humaine des acides linoléiques conjugués (CLA) (Belury, 2002), de nombreuses études ont été menées dans le but d’en augmenter la teneur dans le lait de vache. La plupart de ces expériences visent à étudier l’effet de différents compléments alimentaires (principalement oléagineux) et, comparativement, moins nombreuses sont celles qui se sont intéressées à l’influence de la ration de base elle-même indépendamment des apports totaux. L’objectif de la présente étude était de tester sur des vaches canulées en lactation l’effet du type de fourrage (ensilage d’herbe préfanée vs ensilage de maïs) sur la biohydrogénation des acides gras poly-insaturés (AGPI) dans le rumen, et sur la production de CLA dans le lait. Cette étude constitue une expérience préliminaire à d’autres études menées dans le cadre d’un programme de recherche plus vaste.

Bovins laitiers | Fourrage | Qualité des produits | Qualité lait | Qualité nutritionnelle

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière