Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Ovins à viande | Systèmes d’élevage

Performances de croissance et risques de mortalité des agneaux D’man élevés en système intensif dans les oasis tunisiennes

CHNITER M. (1), DHAOUI A. (1), HAMMADI M. (1), KHORCHANI T. (1), NOWAK R. (2)

(1) IRA, Institut des Régions Arides - Laboratoire d’Elevage et de la Faune Sauvage, 4119 Médenine, Tunisie
(2) INRA, UMR 7247 PRC - Centre de recherche de Tours, F- 37380 Nouzilly, France

INTRODUCTION

Les ovins D’man originaires du Maroc possèdent des
caractéristiques reproductives intéressantes, en particulier
une prolificité élevée, une précocité sexuelle et une activité
de reproduction continue. C’est grâce à ses caractéristiques
que la race D’man se prête facilement à un rythme
d’agnelage accéléré permettant d’avoir trois agnelages tous
les deux ans. Ceci peut expliquer l’extension rapide de la
population D’man (14000 têtes) à travers les oasis
tunisiennes depuis son introduction en 1994. Bien que cette
extension est en faveur d’une adaptation aux conditions
locales (Rekik et al., 2002), les faibles performances de
croissance et les taux de mortalité élevés (>15%) des
agneaux D’man constituent des contraintes majeures pour
les éleveurs. Ces problèmes sont dus à une multitude de
facteurs qu’il nous faut identifier vu leur impact économique
important. L’objectif de ce travail est de déterminer les
facteurs de risque qui affectent la croissance des agneaux
D’man et contribuent à des taux élevés de mortalité dans les
conditions des oasis tunisiennes.

Ovins à viande | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière