Tous les textes des 3R

Autonomie alimentaire

Associer une légumineuse au sorgho pour améliorer la qualité de la ration

DA SILVA M-S-J. (1), EMILE J-C. (2), AUDEBERT G. (2), WALCZAK P. (2), NOVAK S. (2)

(1) UEM, Université d’état de Maringa, Maringa, Brésil
(2) INRA, UE1373, Ferlus, F-86600 Lusignan

INTRODUCTION

Le sorgho grain utilisé en ensilage pour l’alimentation des
ruminants présente de nombreux avantages. L’espèce
s’accommode de ressources en eau limitées. La productivité
et la valorisation zootechnique des nouvelles variétés, et en
particulier celles porteuses de mutations brown midrib (bmr),
sont comparables à celles du maïs (Bolanos-Aguilar et al.,
2012 ; Emile et al., 2009). Cependant, la valeur protéique du
sorgho est faible et nécessite de complémenter la ration, au
moins pour les animaux à fort potentiel de production.
L’association d’une légumineuse lors du semis pourrait
permettre de disposer d’une ration de base plus équilibrée et
réduire ainsi la consommation d’intrants et d’énergie et, parlà,
la sensibilité aux aléas climatiques et économiques.

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière