Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Ruminants (général)

Effet du traitement fongique par fermentation en milieu solide sur la valeur nutritive des grignons d’olives

ABID O. (1), NAJAR T. (1), GHORBEL R. (2), BEN ROMDHANE A. (1)

(1) INAT, 43 Avenue Charles Nicole, Tunis 1082, Tunisie
(2) ENIS, Rte de la Soukra km 4. Sfax3000, Tunisie

INTRODUCTION

Les grignons d’olives sont des sous-produits issus de
l’industrie oléicole. Ces résidus solides, abondants et
abandonnés, peuvent constituer une ressource fourragère
pour les ruminants (Zaidi et al., 2009). Cependant, ils sont
caractérisés par une faible teneur en azote organique et une
richesse en lignine. Cette dernière empêche la dégradation
des chaines de cellulose et d’hémicellulose par les microflores
du rumen, ce qui limite la digestion par les ruminants
(Nefzaoui, 1983). En vue d’améliorer la valeur nutritive des
grignons d’olives, des procédés biologiques ont attiré
l’attention grâce à leur faible coût et leur simplicité. La
technique de la fermentation solide, définie comme une
croissance microbienne sur des particules solides humides en
absence d’eau libre (Durand, 2003) s’est révélé être un moyen
efficace de dégradation du complexe ligno-cellulosiques à
travers des enzymes secrétées par les pourritures blanches.

Alimentation | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière