Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Ruminants (général)

Toxicité des trichothécènes B, au-delà de la déoxynivalénol

LAURAIN J. (1), MARENGUE E. (2), RODRIGUEZ M-A. (1)

(1) OLMIX, ZA du Haut du Bois 56580 Bréhan, France
(2) LABOCEA, 7 rue du sabot BP54 22440 Ploufragan, France

INTRODUCTION

Les Trichothécènes B sont des mycotoxines mondialement
très répandues dans les céréales, elles sont principalement
produites par les champignons du genre Fusarium et la plus
fréquente est la déoxynivalénol (DON). D’après une enquête
menée en Allemagne sur de l’ensilage de maïs, les teneurs
en DON étaient supérieures à 0,300 mg/kg pour 59% des
échantillons et supérieures à 2 mg/kg pour 11,8% des
échantillons (Oldenburg et Höppner, 2003). La DON est
souvent accompagnée de nivalenol (NIV) (Pronk et al., 2002).
Les 3- et 15-acetylDON sont moins présentes que le NIV
mais régulièrement retrouvées dans les céréales : 10 à 20%
des échantillons (EFSA 2013). L’objectif de ce travail est de
recenser les données disponibles sur la toxicité des autres
trichothécènes B que la DON, et de définir une méthodologie
de quantification.

Alimentation | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière