Tous les textes des 3R

Environnement

Durabilité | Elevage et changements climatiques | Environnement | Ruminants (général)

Valoriser la complémentarité entre les cultures et l’élevage dans l’exploitation agricole pour améliorer l’efficacité environnementale

CHAMBAUT H. (1), FIORELLI J.L. (2), ESPAGNOL S. (3), FORAY S. (4), MAIGNAN S. (5), LETERME P. (6)

(1) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, CS 70510, 49105 ANGERS,

(2) INRA SAD ASTER-Mirecourt, UR055, 662 av. Louis Buffet, F-88500 MIRECOURT,

(3) IFIP La Motte au Vicomte B.P. 35104 - 35651 Le Rheu Cedex,

(4) Institut de l’Elevage, Monvoisin, 35652 Le RHEU Cedex,

(5) COOPEDOM - 11, rue Louis Raison - 35113 DOMAGNÉ,

(6) UMR INRA/Agrocampus 1069 SAS, 65, rue de St-Brieuc, CS 84215 35042 Rennes Cedex.

RESUME

La coexistence et l’interaction de deux ateliers, culture et élevage (mixité), au sein d’une même ferme ou dans un territoire, est une des voies pressenties pour accroître les performances environnementales de la production agricole et mettre en œuvre une véritable transition agro-écologique. Au sein du projet européen Cantogether, les partenaires ont proposé une méthode de notation CADIS (Crops and Animal Diversity and Integration Scoring) pour évaluer le degré de diversité fonctionnelle et d’intégration des systèmes agricoles (niveau de mixité). Ils ont comparé l’évolution des notations dans des fermes mettant en œuvre des innovations en lien avec la mixité et la progression des niveaux d’émissions (flux de N, P, C). Ces fermes sont situées dans des conditions pédoclimatiques variées (649-1385 mm pluie/an, 9-15°C) et présentent différents types de productions végétales et animales (bovins, porcins, volailles). Les systèmes de production couvrent une large gamme depuis l’agriculture biologique jusqu’à des niveaux de productivité élevés : 4,7-13,1 tMS/ha, 0,65-7,4 UGB/ha. Les notes de mixité varient dans un rapport de 1 à 3 et les indicateurs environnementaux montrent de fortes amplitudes : excédent du bilan apparent (2-399 kg N/ha, -9,+44 kg P/ha), niveaux de pertes azotées (lessivage 14-125 kg N/ha, ammoniac 12-232 kg N/ha, protoxyde d’azote 2-10 kg N/ha) et de carbone (méthane 92-77 kg CH4/ha, dioxyde de carbone énergétique 0,2-1,6 Teq CO2/ha). Les fermes aux meilleurs scores de mixité ont les plus faibles niveaux d’émissions à l’hectare. L’évolution de pratiques vers davantage de mixité au sein d’une même situation améliore également les résultats environnementaux (comparaison anté/post innovation sur les fermes). Les moindres impacts environnementaux par hectare se vérifient également ramenées aux calories brutes produites via les productions végétales de la ferme (grains et fourrages produits).

Durabilité | Elevage et changements climatiques | Environnement | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière