Tous les textes des 3R

Santé

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

Evaluation des effets du croisement laitier sur la survie des veaux

DE ROUCY A. (1, 2), DEZETTER C. (1, 2, 3, 4), BAREILLE N. (2, 3), LEHEBEL A. (2, 3), CORTES C. (1)

(1) Ecole Supérieure d’Agriculture (ESA) – Unité de Recherches sur les Systèmes d’Elevage – 55 rue Rabelais, 49000 Angers, France

(2) LUNAM Université, Oniris, Ecole nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l’alimentation Nantes-Atlantique, UMR Biologie, Epidémiologie et Analyse de Risque en santé animale, CS 40706, F-44307 Nantes, France

(3) INRA, UMR1300, F-44307 Nantes, France

(4) PAS’SAS, 4 rue des Epicéas, 25640 Roulans, France

RESUME

L’objectif de cette étude était d’analyser l’effet du croisement laitier sur la survie des veaux. Sur la période 2005-2012, 191109 veaux ont été sélectionnés. Les croisés de première génération (G1) ont été issus de mère Holstein (HO) et de père Montbéliard (MO) ou Normand (NO). En deuxième génération (G2), les veaux croisés ont été issus de mères HOxMO et HOxNO et de père HO, MO, NO, Rouge scandinave (RS) ou Brun des Alpes. La mortalité des veaux a été divisée en mortinatalité (mort à la naissance ou dans les premières 48 heures, après une durée de gestation supérieure à 260 jours) et en survie 2-30j (entre 2 et 30 jours pour les veaux femelles et entre 2 jours et leur sortie pour les veaux mâles). Les taux de mortinatalité ont varié entre les HO, les G1 et les G2 soit respectivement 9,56%, 11,10% et 6,49% chez les veaux de primipares et 5,15%, 5,91% et 4,30% chez les veaux de multipares. La survie 2-30j a été moins affectée par le croisement. Elle a varié en fonction du père, en faveur de MO chez les G1 et de HO et RS chez les G2. A l’inverse les veaux de mère HOxNO et père NO ont eu une survie diminuée. La survie des veaux G2 a été améliorée lorsque la mère était HOxMO. L’étude a montré qu’un effet du croisement s’observe principalement lorsque les mères sont croisées (hétérosis maternel) même si le père a une importance dans la survie du veau. Cependant certains résultats de l’étude peuvent être biaisés par manque d’effectif pour certains types de croisements.

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière