• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Performances de vaches primipares ayant souffert de dermatite digitée au cours de la période d’élevage

    GOMEZ A. (1), COOK N. (1), SOCHA M. (2), DÖPFER D. (1)

    (1) School of Veterinary Medicine, University of Wisconsin, Madison, WI, USA 53706-1102

    (2) Zinpro Corporation, 10400 Viking Dr., Ste. 240, Eden Prairie, MN 55374

    RESUMÉ

    Les effets à long terme de la dermatite digitée (DD) pré-vêlage sur la performance à la première lactation ont été évalués sur une cohorte de 719 génisses gestantes. Toutes les génisses ont été suivies de l’âge de 18 mois jusqu’au vêlage et classées en fonction du nombre de lésions de DD diagnostiquées au cours de cette période : type I, type II et type III (pas de DD, une DD et plusieurs DD, respectivement). La santé au cours des 60 premiers jours de lactation (JDL), les performances de reproduction, la santé du pied et la production laitière ont été comparées entre les trois groupes de génisses. Tous les modèles logistiques et linéaires ont été ajustés en fonction de l’âge, de la taille et du périmètre thoracique à 18 mois, tout comme le type de supplémentation en oligo-éléments dans la période précédant le vêlage. Dans l’ensemble, les vaches ayant souffert de DD pendant la période d’élevage présentaient une performance de production et de santé inférieure à celle des génisses saines. Un taux de réussite à la première insémination significativement inférieur (OR= 0,55 [IC 95% : 0,33 - 0,89]) et un allongement de l’intervalle vêlage insémination fécondante (moyenne= 24 j [IC 95 % : 5 - 43]) ont été observés chez les vaches de type III par rapport aux vaches de type I. Concernant la santé du pied, un risque significativement accru de DD au cours de la première lactation a été détecté chez les vaches de type II et III (OR= 5,16 [3,23 - 8,29] et 12,5 [7,52 - 21,1], respectivement), tout comme une apparition plus précoce de la DD après le vêlage (59 j [20 - 96] et 74 j [37 - 109]). Par rapport aux vaches de type I, une baisse significative de la production laitière en 305 j de 199 et 335 kg a été estimée chez les vaches de type II et III, respectivement. Cette différence est due à une moindre persistance de la lactation. Aucune différence de taux butyreux et protéiques ou de teneurs en cellules somatiques du lait n’a été observée entre les différents types de génisses. Etant donnés les effets à long terme de la DD sur la santé, la reproduction et la production, l’une des priorités au cours de la période d’élevage des génisses laitières devrait être la mise en place d’un programme efficace de prévention et de contrôle de la DD.

    Télécharger le fichier PDF (335.2 ko)

    Voir tous les textes de : Cook N. | Dopfer D. | Gomez A. | Socha M.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2015 - Séance :

    Santé

    Circulation de Coxiella burnetii dans un troupeau ovin lait naturellement infecté : dynamiques d’excrétion, contamination environnementale et diversité génotypique 

    JOULIE A., LAROUCAU K., BAILLY X., PRIGENT M., ROUSSET E., GASQUI P., LEPETITCOLIN E., BLANCHARD B., SIDI-BOUMEDINE K., JOURDAIN E.

    La vaccination contre la paratuberculose ovine : développements méthodologiques et évaluation de son efficacité 

    MATHEVON Y., LAFORT M-P., TASCA C., GALAN E., FALGUIERES R., CORBIERE F., FOUCRAS G.

    Evaluation des effets du croisement laitier sur la survie des veaux 

    DE ROUCY A., DEZETTER C., BAREILLE N., LEHEBEL A., CORTES C.

    Affiche • Généraliser la collecte et la valorisation des données sanitaires en élevage bovin laitier 

    DASSE B., SAILLARD Y., MAO P.

    Affiche • Biosécurité dans les élevages bovins français : représentations et attentes des éleveurs 

    MOUNAIX B., THIRION M., DAVID. V.

    Affiche • Quelles explorations nutritionnelles lors de troubles de la santé dans des élevages bovins français ? 

    L. REISDORFFER., P.H. PITEL., P. BESNIER

    Affiche • Utilisation d’alternatives aux antibiotiques par des éleveurs laitiers en Bretagne et éléments d’évaluation de leur efficacité. 

    LE GUENIC M., GRES M., FRANCOIS J., KUNTZ G., TROU G.

    Affiche • Activité antibactérienne de l’huile de tournesol ozonée : application à la maîtrise des mammites  

    MOUREU S., ALI HAIMOUD LEKHAL D., BERGONIER D., VIOLLEAU F., CALMON A.

    Affiche • Influence du DigestSea sur le métabolisme des vaches laitières en début de lactation 

    BUSSY F., LE GOFF M., CHUPIN H., CHAMPENOIS D.

    Affiche • Fréquences des mammites bovines dans deux bassins laitiers du Sahel Tunisien 

    M’SADAK Youssef, HAMDI Hania, HAJ MBAREK Rim

    Affiche • Hygiène de la mamelle et propreté des vaches des exploitations montagneuses de Tizi-Ouzou (Algérie) 

    BELKHEIR B., GHOZLANE F., BENIDIR M., BOUSBIA A., BENAHMED N.

    Présentation EIT • Antibiotherapie en elevage bovin laitier : analyse des pratiques des eleveurs telles que percues par leurs conseillers d’elevage 

    MANCIAUX L., PERDRIX R.

    Affiche • Effets d’un additif phytogénique sur les indices de croissance et la santé de veaux mâles destinés à l’engraissement 

    LACOMBE D., SCHIEDER C., FRIEDRICHKEIT M.

    Présentation EIT • La longévité des troupeaux caprins : Aborder un thème nouveau en réseau d’élevage 

    ROUE A.,

    Affiche • Prévalence et facteurs de risques de Cryptospridium spp. chez les agneaux dans la région de centre d’Algérie 

    DAHMANI H., HAKEM A., BAROUDI D., OUMOUNA M.

    Présentation EIT • Détection de la subacidose chez la vache laitière : Résultats d’audits conduits dans des élevages du Grand Ouest  

    GUEGAN R., JOHAN M.

    Présentation EIT • Enquête en élevages laitiers sur les facteurs de variation de la qualité du colostrum bovin  

    DOLIGEZ E., LERAY O., BALTHAZAR E., GUILLOCHIN E., LE COZLER Y.

    Présentation EIT • Diagnostic de l’efficacité de lactation : EFFILAC 

    FRANCON V., BLONDEL A., BERTRAND E.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés