• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Les vaches capables de limiter leur production laitière et leur amaigrissement lors d’une restriction alimentaire sont celles qui se reproduisent le mieux

    BEDERE N. (1), DELABY L. (1), LEURENT-COLETTE S. (2), DISENHAUS C. (1)

    (1) INRA, AGROCAMPUS OUEST, UMR1348 PEGASE, 35590 Saint-Gilles, France

    (2) INRA, UE326 Domaine expérimental du Pin-au-Haras, 61310 Exmes, France

    RESUME

    Afin d’étudier les performances de reproduction des vaches laitières Holstein et Normande conduites en vêlages groupés (3 mois), deux systèmes herbagers caractérisés par des apports nutritifs contrastés (Haut et Bas), ont été mis en place depuis 2006 sur le domaine expérimental INRA du Pin-au-Haras. Le système Haut permet aux vaches de produire plus de lait et de limiter leur amaigrissement, tandis que le système Bas bride la production laitière et induit un plus fort amaigrissement au cours de la lactation (Haut vs Bas : + 2 131 kg de lait chez les Holstein, + 1 132 kg de lait chez les Normande et + 0,5 point d’état au nadir pour les 2 races). L’étude des différentes étapes de la reproduction est rendue possible grâce à la combinaison du dosage trihebdomadaire de la progestérone du lait, d’un suivi soutenu de l’expression des chaleurs et de diagnostics de gestation par échographie. Le système alimentaire n’a pas eu d’effet sur la cyclicité des vaches laitières. Les vaches Normande sont cyclées plus tôt (- 6 j) et présentent plus de profils de cyclicité normaux que les Holstein. Les chaleurs sont plus intenses dans le système Bas (+ 10 points d’acceptation du chevauchement). Chez les vaches de race Holstein, les problèmes de fertilité diffèrent d’un système à l’autre : les vaches du système Bas subissent plus de non-fécondations / mortalités embryonnaires précoces à l’IA (+ 15 points) alors que celles du système Haut subissent plus de mortalités embryonnaires tardives (+ 7 points). Quel que soit la race et le système d’élevage, les vaches qui revêlent se caractérisent par une durée de la saison de reproduction plus longue (+ 8 j), moins de problèmes au vêlage (- 10 points), et plus de profils de cyclicité normaux (+ 15 points) que les vaches non-gestantes. Le taux de revêlage est plus élevé chez les vaches Normande (+ 16 points), et tend à être plus élevé dans le système Haut (+ 7 points) pour chaque race. Pour conclure, les vaches Normande présentent de meilleures performances de reproduction que les Holstein, quel que soit le système car leur stratégie d’adaptation consiste à limiter leur perte d’état corporel et produire moins de lait en cas d’apports nutritifs insuffisants, ce qui préserve les différentes étapes de la reproduction.

    Télécharger le fichier PDF (339.6 ko)

    Voir tous les textes de : Bedere N. | Delaby L. | Disenhaus C. | Leurent-Colette S.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins laitiers | Pâturage | Reproduction

    Autres textes des

    3R 2015 - Séance :

    Reproduction

    Un partenariat technique avec les éleveurs de brebis laitières dans les Pyrénées Atlantiques pour adapter les pratiques et réussir l’insémination animale 

    FIDELLE F., ARRANZ J.M., LANDAGARAY F., SALLATO O., MENDEZ H.I., SOULAS C., FATET A., FRERET S.

    Evaluation d’un collier accéléromètre pour la détection automatisée des chaleurs induites par traitement hormonal chez des chèvres Alpines désaisonnées et en bâtiment 

    FRERET S., TALBOT J., FATET A., BOISSARD K., RANGER B., BRUNETEAU E., BOISSEAU C., LAINE A.-L., BORDERES F., DESMARCHAIS A., CAILLAT H., DEWEZ J., JOHNSON L., PELLICER-RUBIO M.-T.

    Affiche • Le croisement a-t-il un impact sur le développement embryonnaire précoce chez la vache laitière ? 

    DE PAULA REIS A., MARQUANT- LE GUIENNE B., JOULLIE L., RONZEAUX C., GRIMARD B.

    Affiche • L’impact de l’activité sexuelle sur la croissance des chèvres existe en 1ère ainsi qu’en 2ème saison sexuelle 

    HUAU C., BOUVIER F., PELLICER M.T., CAILLAT H., LAINE A.L., LEBOEUF B., FRERET S., FATET A., BODIN L.

    Affiche • Effet de la saison sur la fertilité de vaches Montbéliarde élevées en Algérie. 

    ALLOUCHE L., MADANI T., LAMARI S., MECHMECHE M., BOUCHEMAL A.

    Affiche • Relation entre la couleur de la robe et les performances de reproduction de vaches Montbéliardes en Algérie  

    LAMARI S., MADANI T., ALLOUCHE L., BOUAMAMA L.

    Affiche • Facteurs affectant la réussite de la première insémination artificielle dans des exploitations laitières de la région de Tizi-Ouzou, Algérie.  

    ABDELLI A., BELABDI I., SOUAMES S., IGUEROUADA M.

    Affiche • Effet d’un acide gras oméga-3 (DHA) sur la compétence de l’ovocyte bovin 

    OSEIKRIA M., ELIS S., UZBEKOVA S.

    Performances de reproduction de deux systèmes laitiers conduits en deux périodes de vêlages groupés espacées de 6 mois.  

    MORIN L., ROGER A., ROUILLE B., DELABY L., CLARYS L.

    Affiche • Nouveaux outils pour réduire le recours aux hormones pour la gestion de la reproduc-tion en élevage ovin et caprin : avis des éleveurs et des conseillers. 

    FRAPPAT B., EXPERTON C., GATIEN J., DARTOIS S., MARTINEAU C., LURETTE A., VIUDES G., PELLICER-RUBIO M., FRERET S., FATET A., LE DANVIC C., RIBAUD D., CHANVALLON A.

    Affiche • Le comportement sexuel des béliers en confinement est fortement influencé par la race des brebis 

    ALHAMADA M., DEBUS N., LURETTE A., GUYONNEAU J.D., MATON C., BOCQUIER F.

    Affiche • Influence de l’âge sur les paramètres spermatiques épididymaires et les mesures testiculaires dans la race ovine algérienne Ouled Djellal 

    BELKADI S., ALLOUI N., AISSI A., BELKACEM L., SAFSAF B., IDIR K.

    Affiche • Effet du délai d’insémination après traitement de synchronisation sur la réussite à l’IA chez la brebis de race Rouge de l’Ouest 

    FRERET S., MERLANDE G.-G., FERNANDEZ M., FATET A., PELLICER-RUBIO M.-T.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés