• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Est-il possible d’améliorer la qualité nutritionnelle des viandes bovines sans altérer leur qualité sensorielle ni les performances animales ?

    ELLIES-OURY M.P. (1, 2, 3), CANTALAPIEDRA-HIJAR G. (3, 2), DURAND D. (3, 2), GRUFFAT D. (3, 2), LISTRAT A. (3, 2), MICOL D. (3, 2), ORTIGUES-MARTY I. (3, 2), HOCQUETTE J.F. (3, 2), PICARD B. (3, 2)

    (1) Bordeaux Science Agro, 1 cours du Général de Gaulle, CS 40201, F-33175 Gradignan, France

    (2) INRA, UMR1213 Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

    (3) Clermont Université, VetAgro-Sup, UMR1213 Herbivores, BP 10448, F-63000, Clermont-Ferrand, France

    RESUME

    Dans le contexte actuel, les acteurs d’amont de la filière bovine cherchent à produire des animaux plus efficients tandis que les acteurs d’aval (ainsi que les consommateurs) ont des attentes spécifiques en termes de qualité sensorielle et nutritionnelle des viandes bovines. Cette étude, réalisée à partir des animaux du programme européen « ProSafeBeef », vise à déterminer dans quelle mesure le pilotage de l’alimentation des animaux permet d’améliorer la qualité nutritionnelle des viandes, tout en assurant le meilleur compromis possible en termes de qualité sensorielle et d’efficience alimentaire. Des taurillons de races Limousine (Lim, n=25) et Blonde d’Aquitaine (BA, n=24) ont reçu un régime témoin (T ; n=11) ou l’un des trois régimes expérimentaux (à base de graines de lin [L] n=14 ; graines de lin et vitamine E [LE] n=12 ; graines de lin, vitamine E et antioxydants végétaux [LEAO] n=12). Les performances animales ont été caractérisées par 10 variables (relatives notamment aux poids, rendements, tissus de la carcasse, efficacités alimentaires). Le muscle Longissimus thoracis (entrecôte) a été prélevé 24h après l’abattage au niveau de la 6ème côte, en vue de caractériser les propriétés physico-chimiques et sensorielles (20 variables relatives aux notes de dégustation, au métabolisme, aux fibres musculaires et au collagène) et la valeur nutritionnelle des viandes (composition en acides gras, niveau d’oxydation, statut antioxydant). Les relations entre les différents paramètres ont été étudiées par analyses factorielles multiples avec le logiciel R. Toutes races confondues, les régimes [LE] et [LEAO] se distinguent du régime [T] par une meilleure qualité nutritionnelle (%AGPI, AGPI/AGS et %AGPIn-3 supérieurs ; %AGMI, % AGS, Lipides, AGPIn-6/AGPIn-3 inférieurs ; meilleure résistance aux processus d’oxydation). Ces régimes conduisent également à des animaux aux performances accrues (gain moyen quotidien [GMQ], GMQ / matière sèche ingérée, GMQ / unités fourragères ingérées, rendement à la découpe plus élevés). En revanche, le plus faible niveau d’engraissement des carcasses et des viandes par ces régimes aurait tendance à diminuer la flaveur typique des viandes sans modification de leur tendreté. Ces conclusions peuvent être modulées selon les races et notamment selon leurs teneurs en lipides (Lim > BA). Il ressort qu’il est tout à fait possible de moduler favorablement la qualité nutritionnelle des viandes par le régime alimentaire des animaux, tout en assurant des performances de carcasse et une efficience alimentaire adéquates, ceci sans dégrader significativement les propriétés sensorielles des viandes.

    Télécharger le fichier PDF (449.3 ko)

    Voir tous les textes de : Cantalapiedra-Hijar G. | Durand D. | Ellies Oury M-P. | Gruffat D. | Hocquette J.F. | Listrat A. | Micol D. | Ortigues-Marty I. | Picard B.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins à viande | Qualité des produits | Qualité viande

    Autres textes des

    3R 2015 - Séance :

    Qualité des produits

    La dépense des ménages français en produits carnés : une analyse à partir des enquêtes « Budget de Famille » (2000-2010) 

    SANS P., NICHELE V.

    Evaluation de la conformation, de l’état d’engraissement et du pourcentage de muscle des carcasses d’agneau par analyse d’image : les performances de la machine à classer ovine dans le contexte des abattoirs français 

    NORMAND J., FERRAND M.

    Effet du polymorphisme au locus diacylglycerol-O-transférase 1 (DGAT1) sur la lipolyse spontanée, dans un contexte de variation de la fréquence de traite.  

    VANBERGUE E., GUINARD-FLAMENT J., BARBEY S., CHARTON C., LEFEBVRE R., GALLARD Y. et HURTAUD C.

    Est-il possible de piloter conjointement les qualités de la carcasse et de la bavette de flanchet par les pratiques d’élevage, chez la génisse de race Charolaise en finition ? 

    SOULAT J., MONTEILS V., LEGER S., ELLIES-OURY M.P., PICARD B.

    Affiche • Développement et validation d’outils de mesures zootechniques : application à l’étude des performances de croissance chez le veau après administration orale d’enobosarm  

    CESBRON N., VERNET C., PENOT M., DERVILLY-PINEL G., LE BIZEC B.

    Affiche • Vers une objectivation de la notation experte de la couleur des viandes de gros bovins Charolais 

    ELLIES-OURY M.-P., PIERRET P., JOUANNO M., COINTAULT F.

    Affiche • Utilisation d’espèces microbiennes pour la caractérisation de l’écosystème « lait cru » 

    LELIEVRE V., CRETENET M., DESMASURES N.

    Affiche • Caractérisation du profil en acides gras des laits de collecte de vaches laitières d’Aquitaine et de Midi- Pyrénées 

    LEGARTO J., BEAUMONT B., ROUILLE B., VALTON M-A.

    Affiche • Influence de la distribution de tourteaux de soja ou de colza sur la composition en acides gras de la matière grasse du lait de vache  

    HÉRISSET R., PORTIER B.

    Affiche • Evolution de la lipolyse spontanée du lait de vache au cours de la traite 

    CIROT C., VANBERGUE E., HERVE L., BOUTINAUD M., HURTAUD C.

    Affiche • Composition physico-chimique de fromages fermiers à technologie lactique 

    RAYNAUD S., ALLUT G., BARRAL J., MORGE S., PETRIER M., LEROUX V., MICHEL A., REYNAUD C, FATET E., CHABANON A., TEINTURIER M., DOUTART E., MONTOYA P., LEFRILEUX Y., LAITHIER C., GAÜZERE Y.

    Affiche • Incidence de la nature du couvert pâturé sur la teneur en équol du lait 

    FRANCKSON D., DAEMS F., JASSELETTE C., ROMNEE J.-M., FROIDMONT E.

    Affiche • Influence des paramètres de séchage sur les pertes de poids de fromages de chèvre fermiers 

    FAVIER R., LEFRILEUX Y., PICQUE D., MORGE S., RAYNAUD S., ALAOUI-SOSSE L., DOUTART E., MIRADE P.S.

    Affiche • IPHIGENIE - 2 - : Conséquences d’une transition alimentaire vers l’herbe sur le profil en acides gras du lait de chèvre et effet du phénotype de la caséine ?S1. 

    GUILLET I., CAILLAT H., GABORIT P., CLOCHET J.

    Affiche • Effet du système d’alimentation sur les performances et la qualité de viande des agneaux Barbarins dans une région du centre de la Tunisie. 

    MOUJAHED N., DAREJ C., BEN MUSTAPHA C., BEN ROMDHANE M A., BOUAZIZ Y. (1)

    Présentation EIT • Accompagner les producteurs de laits pour orienter les équilibres microbiens des laits en faveur de la qualité des fromages au lait cru 

    MONSALLIER F., COUZY C., CONVERT T., FEUTRY F., BOUTON Y., BARRAL J., CHATELARD-CHAUVIN C., VERDIER-METZ I., HULIN S., MONTEL M-C.

    Présentation EIT • Caractérisation sensorielle des viandes Label Rouge limousines Boeuf, Junior et Veau 

    LEGRAND I., DALLAY A., LIARDOU M-H.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés