Tous les textes des 3R

Environnement

Bovins laitiers | Environnement

Emissions d’ammoniac au bâtiment, au stockage et à l’épandage de fumiers produits par des vaches laitières nourries avec deux rations contrastées

EDOUARD N. (1, 2), ALVES T.P. (1, 2), GENERMONT S. (3, 4), RAYNAL J. (5), LORINQUER E. (5)

(1) INRA, UMR1348 PEGASE, F-35590 Saint Gilles, France

(2) Agrocampus Ouest, UMR1348 PEGASE, F-35000 Rennes, France

(3) INRA, UMR1402 ECOSYS, F-78850 Thiverval-Grignon, France

(4) AgroParisTech, UMR1402 ECOSYS, F-78850 Thiverval-Grignon, France

(5) Institut de l’élevage, Service Bâtiments Environnement, 149 rue de Bercy, F-75012 Paris, France

INTRODUCTION

L’élevage contribue à hauteur de 74 % aux émissions nationales d’ammoniac (NH3), du fait de la volatilisation de l’azote excrété dans les effluents (CITEPA, 2014). En France, les systèmes d’élevage bovin intègrent souvent une part de paille conduisant à la production de fumier dont les émissions sont encore mal connues, que ce soit au bâtiment, au stockage ou au moment de l’application sur les terres arables. Cette étude a pour objectif de suivre les émissions de NH3 de fumiers, produits à partir de deux rations alimentaires très contrastées (ensilage de maïs vs herbe), sur l’ensemble de leur chaîne de gestion, durant 2 périodes. Ce résumé présente les résultats préliminaires de la 1ère période.

Bovins laitiers | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière