Tous les textes des 3R

Biodiversité

Biodiversité | Prairies | Ruminants (général)

Le paysage odorant des prairies permanentes de montagne

FARRUGGIA A. (1), CORNU A. (1), LEPPIK E. (2), PINIER C. (2), FREROT B. (2), FARRUGGIA F. (3), GENOUD D. (4), TOILLON S. (5), MEUNIER B. (1), FOURNIER F.(3) , POMIES D. (1)

(1) INRA, UMR1213 Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle

(2) INRA - UMR 1392 - IEES - Route de St Cyr - 78000 Versailles

(3) INRA - UE1296 des Monts d’Auvergne - Les razats - F-63820 Laqueuille

(4) DGE & Observatoire Abeilles - 2 domaine de Bellevue - 11290 ARZENS

(5) INRA-UR0874 UREP - 5 Chemin de Beaulieu - 63039 CLERMONT FERRAND cedex

INTRODUCTION

Les biotopes comme les champs de maïs, les forêts ou les prairies, sont caractérisés par des bouquets propres de composés organiques volatils (COV), appelés « paysage odorant » (Leppik et Frerot, 2013). Ces composés sont émis par les plantes pour attirer les insectes pollinisateurs et pour se défendre des attaques des herbivores ou des agents pathogènes (Mattei, 2011). A ce jour, il n’existe pas de travaux portant sur la diversité et la complexité des paysages chimiques odorants des prairies permanentes. L’objectif de cette étude est d’aborder les prairies avec un nouveau point de vue, en mettant à profit les nouvelles technologies pour, in fine, mieux comprendre les processus à l’origine de services écosystémiques rendus par l’écosystème prairial.

Biodiversité | Prairies | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière