Tous les textes des 3R

Biodiversité

Biodiversité | Bovins à viande | Prairies

Influence d’une prairie multi-espèces ou d’une monoculture de ray-grass anglais sur l’ingestion de boeufs à l’engrais gardés à l’étable ou à la pâture

MOREL I. (1), SCHMID E. (1), SONEY C. (1), ARAGON A. (1), DUFEY P.-A. (1)

(1) Agroscope, Institut des sciences en production animale IPA, Tioleyre 4, 1725 Posieux, Suisse

INTRODUCTION

Face aux défis auxquels est confrontée l’agriculture tels que limiter son impact sur l’environnement, préserver ou accroître la biodiversité, soutenir le développement durable ou entretenir les paysages tout en produisant des aliments de qualité, les systèmes herbagers peuvent fournir une contribution essentielle. La composition botanique des prairies peut être un levier important pour la sécurisation des systèmes fourragers face aux aléas climatiques. L’intérêt de la complémentarité des espèces a été observé à de nombreuses reprises, grâce entre autres à un développement différent des systèmes racinaires, à l’amélioration de la valeur nutritive et de l’ingestibilité du fourrage ou à une plus grande stabilité des rendements. Réalisé dans le cadre du projet européen Multisward, cet essai vise à comparer deux prairies (multiespèces ou monospécifique), dans deux systèmes (pâture ou étable) avec des bœufs de deux races différentes (Angus ou Limousin) sur le plan de l’ingestion des fourrages.

Biodiversité | Bovins à viande | Prairies

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière