Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins laitiers | Reproduction

Performances de reproduction de deux systèmes laitiers conduits en deux périodes de vêlages groupés espacées de 6 mois.

MORIN L. (1), ROGER A. (1), ROUILLE B. (2), DELABY L. (3) CLARYS L. (1)

(1) Ferme expérimentale La Blanche Maison, 50880 Pont-Hébert

(2) Institut de l’Élevage, Monvoisin, BP 85225, 35652 Le Rheu Cedex

(3) INRA UMR 1348 Pegase, Domaine de la Prise, 35590 Saint-Gilles

INTRODUCTION

La stratégie de la double période de vêlages groupés sur deux mois et espacés de 6 mois, décrite par Pottier et al. (2007) et reprise par Delaby et Fiorelli (2014), présente un intérêt important pour l’ensemble de la filière laitière. Elle permet de limiter les besoins du troupeau à deux périodes critiques de l’année où les croissances d’herbe dans les prairies sont faibles voire nulles (hiver/été). Elle permet également d’avoir une collecte de lait plus régulière au cours de l’année qu’’en une seule période de vêlage dans l’année. Cette stratégie permet également de faire vêler les génisses à 28-30 mois, idéal pour les races laitières mixtes comme la Normande. Les vêlages groupés permettent, en plus d’un gain en temps de travail, la rationalisation et l’organisation des tâches tout au long de l’année (Trou et al., 2009).
Deux systèmes normands baptisés « systèmes à haute performance économique et environnementale » (HP2E) sont mis en place à La Blanche Maison et intègrent cette stratégie de la double période de vêlages groupés sur deux mois et espacés de 6 mois. L’un des systèmes est basé sur les cultures fourragères et en particulier l’ensilage de maïs avec une surface réduite de pâturage (LBM1), alors que l’autre est basé exclusivement sur la prairie et le pâturage (LBM2). L’ensemble des génisses est élevé en commun.

Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière