Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins à viande | Elevage biologique

Finition des vaches allaitantes Limousines conduites en agriculture biologique

COUTARD J.P., FORTIN J., JOUANNIN E. (1)

(1) Chambre d’Agriculture - Ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou - la garenne de la cheminée - 49220 Thorigné d’Anjou

RESUME

La finition des vaches Limousines en utilisant des ressources produites sur l’exploitation a été étudiée sur la ferme expérimentale de Thorigné d’Anjou conduite en agriculture biologique. Une base de données de 356 femelles et 14 essais alimentaires en lots ont été analysés séparément. Les caractéristiques des vaches et leurs performances sont très hétérogènes avec un gain de poids moyen journalier modéré (878 ± 354 g/jour). L’état corporel, l’âge des vaches, leur potentiel génétique, la durée de finition et le régime utilisé expliquent une part de cette variabilité : la note d’état corporel initiale a une incidence majeure sur les durées de finition, les croissances chutent en fin de finition, l’aptitude à la finition diminue sur les vaches âgées de plus de 6 ans. Sur la période d’étude, les poids de carcasse produits et les durées de finition ont fortement augmenté, et l’état corporel initial diminué (+ 60 jours et +46 kg carcasse). Cela amène des interrogations sur l’évolution génétique de la précocité des vaches Limousines et sur les niveaux de finition à préconiser. Cette synthèse a néanmoins permis d’identifier des solutions satisfaisantes, permettant de diffuser des recommandations à la profession. La valorisation de l’animal, dans la filière viande biologique, permise par une finition maîtrisée reste supérieure aux coûts engendrés.

Alimentation | Bovins à viande | Elevage biologique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière