• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Les circuits de distribution des viandes bovine et ovine en France : quelle place pour les produits issus des cheptels allaitants français ?

    CARLIER M. (1), CHAMPION F. (1), MONNIOT C. (1)

    (1) Institut de l’élevage, Service Économie des filières, 149 Rue de Bercy, 75012 Paris

    RÉSUMÉ

    Les débouchés des viandes bovines et ovines varient fortement en fonction des produits concernés et de leur origine. À travers l’analyse des bases de données disponibles et une soixantaine d’entretiens avec des opérateurs des deux filières, nous avons pu dresser un état des lieux quantitatif et qualitatif des flux de viandes dans les différents circuits de commercialisation en France en 2014. Les viandes de vache allaitante et d’agneau de boucherie sont ainsi commercialisées essentiellement en grandes et moyennes surfaces (GMS) et en boucheries. Si les produits français démarqués y trouvent pleinement leur place, le cœur de gamme standard est en revanche de plus en plus menacé par la montée du premier prix, composé de vaches laitières et d’agneau importé. Par ailleurs, la restauration hors domicile (RHD) utilise peu de viande allaitante française, pour des raisons de prix, de taille de portion et de praticité. Tout l’enjeu est donc de préserver la place de la viande allaitante dans les linéaires des distributeurs en la différenciant du premier prix, tout en travaillant sur l’adaptation d’une offre française pour le secteur de la RHD.

    Télécharger le fichier PDF (211.5 ko)

    Voir tous les textes de : Carlier M. | Champion F. | Monniot C.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Diversité des circuits de commercialisation | Economie | Ovins à viande

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés