Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Génétique

Valorisation des données d’abattage de bovins laitiers à des fins d’évaluation génétique

CROUE I. (1, 2, 5), PROMP J. (1, 5), VINET A. (2, 5), LAUNAY A. (1, 5), SAINTILAN R. (3, 5), FOUILLOUX MN. (4), VENOT E. (2, 5), GOVIGNON-GION A. (1, 5), DUCROCQ V. (2, 5) et MATTALIA S. (1, 5)

(1) Institut de l’Elevage, INRA UMR GABI, 78350 Jouy en Josas

(2) INRA UMR 1313 GABI, 78350 Jouy en Josas

(3) Allice, UMR 1313 GABI, 78350 Jouy en Josas

(4) Institut de l’Elevage, Agrapole - 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon cedex 7

(5) UMT3G, UMR 1313 GABI, 78350 Jouy en Josas

RESUME

L’UMT 3G (Gestion Génétique et Génomique des populations bovines) a développé deux nouvelles évaluations génétiques valorisant les données d’abattage issues de la base de données Normabev de l’interprofession Interbev et de la base de données nationale SIG. La première (VB) est une évaluation multiraciale des taureaux sur les caractères à l’abattage des veaux de boucherie : elle permet d’évaluer les taureaux de races mixtes laitières montbéliards (MON) ou normands (NOR) et de races à viande utilisés sur support femelle laitier. La seconde (JB), évalue les reproducteurs des races mixtes NOR, MON et Simmental (SIM) sur les caractères à l’abattage des jeunes bovins.
Les deux évaluations considèrent chacune simultanément trois caractères (âge à l’abattage, poids de carcasse et conformation), auxquels s’ajoute, pour les VB, la couleur de la viande. Les héritabilités sont moyennes à assez fortes pour la conformation et le poids de carcasse (entre 0,12 et 0,37 selon les races et les types de production), plus faibles pour l’âge à l’abattage et la couleur (0,05 à 0,27). Les corrélations génétiques entre le poids et la conformation, ainsi qu’entre l’âge à l’abattage et le poids, sont favorables. Par ailleurs, des corrélations génétiques ont été calculées entre les caractères JB d’une part, la production laitière, les caractères VB et de morphologie femelle d’autre part. Avec la production, elles sont faibles à modérées pour tous les caractères JB, dans le sens favorable. Il est donc possible de sélectionner sur les aptitudes bouchères sans conséquence importante sur le progrès génétique laitier. Les caractères à l’abattage VB et JB sont corrélés positivement (entre 0,32 et 0,70). Il en est de même pour les caractères de morphologie laitière favorablement corrélés avec les caractères d’abattage.
Les évaluations VB polygéniques sont officielles depuis 2015. Les évaluations JB polygéniques seront officielles en 2017. Le développement des évaluations génomiques JB et VB est en cours en MON et NOR, en s’appuyant sur la même méthodologie que celle utilisée pour les autres évaluations génomiques laitières.

Bovins laitiers | Génétique

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière