Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

GénoSanté : Améliorer la santé productive des vaches laitières par la sélection génomique et la conduite d’élevage : Une première étape avec l’acétonémie.

BARBAT-LETERRIER A. (1,2), LECLERC H. (1,3), PHILIPPE M. (4), FRITZ S. (1,5), DAVIERE J-B (6), MANCIAUX L. (7), GUILLAUME F. (4), DE BRETAGNE T. (4), BOICHARD D. (1,2)

(1) UMT 3G, Domaine de Vilvert, 78 352 Jouy-en-Josas Cedex, France

(2) UMR1313 GABI, INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, 78 352 Jouy-en-Josas Cedex, France

(3) Institut de L’Elevage, Département Génétique, 78 352 Jouy-en-Josas Cedex

(4) EVOLUTION, 69 rue de la Motte Brûlon, 35 706 Rennes Cedex 7, France

(5) ALLICE, 78 352 Jouy-en-Josas Cedex, France

(6) SEENERGI, 141 Bvd des loges, 53942 Saint Berthevin Cedex, France

(7) BCEL-Ouest, 1 rue Pierre et Marie Curie, 22195 Plérin Cedex, France

RESUME

Démarré en 2015, GénoSanté est un projet collaboratif qui rassemble des entreprises de sélection (EVOLUTION, ELITEST et AURIVA), des entreprises de conseil en élevage (BCEL-Ouest, Seenergi et EILYPS), , une entreprise agro-alimentaire (Agrial) et des organismes de recherche (INRA, ALLICE et IDELE). L’objectif de ce projet est de produire des outils de sélection et d’apporter du conseil sur de nouveaux caractères pour améliorer la santé productive, c’est-à-dire l’aptitude à produire dans le milieu d’élevage dans de bonnes conditions de santé . Les premiers résultats concernent l’acétonémie, un des troubles de santé les plus fréquents chez la vache laitière, dû le plus souvent à un déficit énergétique en début de lactation. Sa prévalence est estimée à 4 % pour les formes cliniques et 12 à 20 % pour les formes sub-cliniques. Les dosages de beta-hydroxybutyrate (BHB), d’acétone et un indicateur d’acétonémie (Cetodetect®) réalisés sur le lait de 887 000 vaches Holstein (à partir de 3 millions d’échantillons) et de 148 000 vaches Normande (487 000 échantillons), collectés entre 2012 et 2015, ont été utilisés pour développer cette évaluation génétique. Les analyses prises en compte sont réalisées entre 7 et 120 jours de lactation. Les dosages de BHB et d’acétone subissent une transformation logarithmique pour normaliser leur distribution. Les valeurs génétiques estimées et les effets d’environnement permanent (ou effet non génétique de la vache) sont prédits à partir d’un modèle animal unicaractère avec prise en compte de la répétabilité intra et inter lactation. L’héritabilité des caractères a été estimée à 0,12 et 0,15 en race Holstein et Normande pour le BHB et à 0,10 et 0,16 pour l’acétone. Les corrélations génétiques entre caractères varient entre 0,72 et 0,85 en race Holstein et entre 0,85 et 0,98 en race Normande. Une évaluation génomique a été développée à partir de 31 213 mâles et femelles Holstein et 6 870 animaux de race Normande pour lesquels nous disposions à la fois de génotypes et de phénotypes. Ces nouveaux index sont inclus dans une synthèse Santé Productive, en combinaison avec la santé de la mamelle, la fertilité et la longévité. Une évaluation génétique et génomique sur les lésions podales est en préparation.

Bovins laitiers | Génétique | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière