Tous les textes des 3R

Environnement

Bovins laitiers | Environnement

Impacts environnementaux de la production de lait en Wallonie (Belgique), quelle variabilité pour quelles améliorations possibles ?

MATHOT M. (1), VAN STAPPEN F. (1), LORIERS A. (1), PLANCHON V. (1), CORSON M.S. (2), STILMANT D. (1)

(1) Unité Systèmes agraires, Territoire et Technologies de l’information, Centre wallon de Recherches agronomiques, rue du Serpont, 100, 6800 Gembloux, Belgique m.mathot@cra.wallonie.be.

(2) UMR Sol Agro et hydrosystème Spatialisation, Institut National de la Recherche Agronomique, 65 rue de Saint Brieuc - CS 84215, 35042 Rennes, France

RESUME

Les produits agricoles issus de l’élevage de ruminants sont fortement critiqués pour leurs impacts environnementaux (acidification, eutrophisation, la consommation d’énergie, l’écotoxicité, le réchauffement climatique et l’occupation du sol). Cependant, la diversité des pratiques et des potentiels de production en exploitations agricoles laissent supposer une grande variabilité de ces impacts par unité de lait produite. Dans ce cadre, nous avons estimé, par analyse du cycle de vie, les impacts environnementaux liés à la production de lait de 26 exploitations. Comme attendu, il en est ressorti que la variabilité des impacts environnementaux est importante et, suite à l’établissement de relations entre ces impacts et des indicateurs, qu’une augmentation de l’autonomie en intrants (ex : réduction de kg N dans les intrants/UGB) et qu’une optimisation d’indicateurs de production (ex : litres de lait par vache par an) sont positivement corrélés avec une réduction de ces impacts environnementaux. Concernant l’acidification, la durée du pâturage du jeune bétail semble être un élément décisif. Ces résultats doivent toutefois être validés en testant, notamment, leur sensibilité aux modèles et valeurs de référence choisis.

Bovins laitiers | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière