Tous les textes des 3R

Environnement

ACV | Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement

Quels liens entre génétique et environnement ? Analyse environnementale des modes de sélection et reproduction dans l’espèce bovine

GAC A. (1), LE MEZEC P. (2), GUERRIER J. (3)

(1) Institut de l’Elevage, Service Environnement Bâtiment, Monvoisin, BP 85225, 35652 Le Rheu Cedex

(2) Institut de l’Elevage, Service Gestion et Sélection des Populations, 149, rue de Bercy, 75595 Paris Cedex 12

(3) Institut de l’Elevage, Service Gestion et Sélection des Populations, 9, allée Pierre de Fermat, 63170 Aubière

RESUME

Les apports de la sélection génétique pour réduire les impacts environnementaux de l’élevage ont été estimés par analyse de cycle de vie pour trois schémas de sélection et de reproduction en filière bovin lait (prim’holstein) et bovin viande (charolais) : insémination animale (IA) en sélection classique, IA en sélection génomique, monte naturelle. Avec moins de taureaux et des périodes plus courtes, les schémas génomiques produisent des doses avec un impact environnemental significativement plus faible que celles issues des schémas classiques (-25% à -71%). Une fois prises en compte au niveau des élevages, les doses d’IA mises en place et les saillies contribuent très peu à l’impact du lait ou de la viande (0,1% à 4,7%). En intégrant le progrès génétique permis par la sélection, en particulier en génomique, l’impact environnemental du lait et de la viande diminue jusqu’à -11% en 5 ans (à pratiques constantes).

ACV | Bovins à viande | Bovins laitiers | Environnement

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière