Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Fourrage | Ruminants (général)

Vers une méthode enzymatique Haut Débit de prévision de la digestibilité des fourrages

LE MORVAN A. (1), QUEREUIL A. (1), MAXIN G. (1)

(1) INRA UMR1213 Herbivores, VetAgro Sup, Site de Theix, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France

INTRODUCTION

La valeur énergétique des fourrages dépend principalement de la digestibilité de leur matière organique (dMO). Celle-ci peut être prévue à partir de différentes méthodes de laboratoire, la plus précise étant la digestibilité enzymatique pepsine-cellulase (DcellMS, méthode Aufrère). Cependant, cette méthode réalisée en creusets filtrants est fastidieuse à mettre en œuvre et limite le nombre d’échantillons analysables simultanément. L’utilisation de l’incubateur Ankom DaisyII pourrait permettre de traiter beaucoup plus d’échantillons dans un même temps. L’objectif de ce travail était d’adapter la méthode DcellMS « Aufrère creusets » à l’incubateur Daisy afin d’obtenir des résultats les plus proches possible entre les deux méthodes ; permettant ainsi de ne pas modifier les équations INRA de prévision de la dMO (Aufrère et al., 2007).

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Fourrage | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière