Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Digestion - Métabolisme

Analyse quantitative de l’effet des levures vivantes sur le potentiel redox ruminal chez la vache laitière

HUANG Y. (1), JULIEN C. (2), MARDEN J.P. (2), BAYOURTHE C. (1)

(1) GenPhySE, Université de Toulouse, INRA, INPT, ENVT, Castanet-Tolosan, France

(2) Phileo Lesaffre Animal Care, F-59700 Marcq-en-Baroeul, France

INTRODUCTION

Chez la vache laitière à haut niveau de production, la supplémentation des rations avec des levures vivantes (LV) est une solution intéressante pour limiter les effets négatifs de l’utilisation de régimes acidogènes sur la digestion et les performances des ruminants. La mesure d’un indicateur de l’état d’anaérobiose du milieu ruminal i.e. le potentiel redox (Eh, mV) s’est relevée être un outil clé pour comprendre le mode d’action des LV (Marden et al., 2005, Pinloche et al., 2013). L’objectif de cette étude était d’effectuer une méta-analyse des données de Eh ruminal afin de mettre en évidence l’effet des LV sur ce paramètre.

Alimentation | Bovins laitiers | Complémentation | Digestion - Métabolisme

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière