Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Bovins laitiers

Comparaison de deux méthodes de protection de la protéine sur les performances de vaches laitières

LEBOEUF L. (1), DUPUIS E. (1), TRISTANT D. (2)

(1) CCPA, Z.A. du Bois de Teillay, Quartier du Haut-Bois, 35150 Janzé, France

(2) AgroParisTech, Ferme expérimentale, 78 850 Thiverval Grignon, France

INTRODUCTION

La protection de la protéine en élevage laitier permet une optimisation technique et économique des rations en augmentant la protéine by-pass et en permettant de réduire les matières premières riches en protéine. La technique de protection au formol est la technique de référence. Or l’utilisation du formol n’est pas sans risque pour les utilisateurs (AFCA CIAL, 2006) et est susceptible de ternir l’image de la filière. Il existe d’autres solutions. Macheboeuf et al. (2008) ainsi que Ballard et al. (2011) ont démontré des effets positifs de certains extraits végétaux sur le fonctionnement de la flore ruminale et la valorisation des rations de vaches laitières. L’objectif de cette étude est de comparer les performances de vaches laitières nourries avec 2 correcteurs azotés protégés selon 2 techniques : tannage au formol et protection par un mélange d’extraits végétaux, sels de métaux et sucres nommé VIVACTIV.

Alimentation | Bovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière