Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

Méta-analyse des effets de l’introduction de graines de lin extrudées dans la ration sur les performances laitières et la composition en acides gras du lait de la vache laitière

MEIGNAN T. (1, 2), LECHARTIER C. (3), COUVREUR S. (3), CHESNEAU G. (2), BAREILLE N. (1)

(1) BIOEPAR, INRA, Oniris, La Chantrerie, 44307, Nantes, France

(2) Valorex, La Messayais, 35210, Combourtillé, France

(3) Unité de Recherche sur les Systèmes d’Elevage (URSE), Univ Bretagne Loire, Ecole Supérieure d’Agricultures (ESA), 55 rue Rabelais, 49007 Angers, France

INTRODUCTION

La stratégie d’ajouter des lipides dans la ration des vaches laitières a souvent été utilisée pour améliorer le bilan énergétique et les performances laitières en début de lactation (Rabiee et al., 2012), évitant ainsi d’augmenter l’apport de sucres rapidement fermentescibles ou de réduire l’apport de fibres. La graine de lin extrudée (GLE) permet de modifier favorablement le profil en acides gras (AG) du lait (Hurtaud et al., 2010). Cependant, les effets de l’ajout de GLE dans la ration des vaches laitières sur leurs performances obtenues en conditions expérimentales sont hétérogènes. La variabilité des doses utilisées ainsi que la ration de base à laquelle elles sont associées pourraient expliquer la variabilité des réponses. L’objectif de l’étude est donc de quantifier dans les conditions expérimentales les effets de la GLE sur les performances de production des vaches laitières et la composition en acides gras du lait, et d’analyser la variabilité des réponses selon la dose et la ration associée par méta-analyse.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière