Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Caprins | Santé animale

Le taux d’urée du lait : un indicateur non invasif du degré de sub-acidose ruminale chez la chèvre laitière ?

GIGER-REVERDIN S. (1), DUVAUX-PONTER C. (1)

(1) INRA, AgroParisTech, Université Paris-Saclay, UMR Modélisation Systémique Appliquée aux Ruminants, F-75005, Paris, France

INTRODUCTION

La sub-acidose ruminale, souvent définie à partir d’une valeur
moyenne de pH ruminal inférieure à 6,0, est une maladie
métabolique de plus en plus répandue dans les élevages à
haut niveau de production où les animaux reçoivent des
rations riches en concentrés (Owens et al., 1998). Son
diagnostic est difficile, car elle n’affecte pas tous les animaux
en même temps, ni avec la même intensité. Disposer d’un
indicateur non invasif du risque de sub-acidose est donc un
challenge important économiquement.

Alimentation | Caprins | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière