Tous les textes des 3R

Santé

Bovins à viande | Bovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

Première identification du pathogène zoonotique Enterocytozoon bieneusi chez le veau en Algérie

BAROUDI D.(1,2), HAKEM A. (3), LYSEN C. (1), ABDELAZIZ A. (2), ROELLIG D. (1), KHELEF D. (2) , XIAO L. (1)

(1) Centers for Disease Control and Prevention, Atlanta, USA

(2) École Nationale Supérieure Vétérinaire d’Alger

(3) Université Ziane Achor, 17000, Djelfa, Algérie

INTRODUCTION

La microsporidiose est une parasitose, opportuniste émergente, due aux spores d’Enterocytozoon bieneusi, parasite intracellulaire obligatoire, qui affecte les animaux et l`homme et qui se manifeste principalement par des troubles gastro-entériques. Chez le veau, les premiers cas ont été signalés par Rinder et al. (2000), en Allemagne, chez trois veaux diarrhéiques. Les études d’épidémiologie moléculaire récentes, basées sur l’analyse de gène ITS (Internal Transcriber Reverse), ont permis l’identification de sources potentielles de contamination pour l’homme et les animaux, par comparaison de génotypes d’E. bieneusi isolés de différents hôtes et sources, ces génotypes sont soit spécifiques d’hôte (BEB3, BEB10 , PtEb XI…) ou zoonotiques (BEB4, J, I…) (Santin et Fayer, 2011). Le veau est porteur des deux types ; il constitue une source de contamination potentielle pour l’homme. En Algérie, aucune donnée n’est disponible sur ce parasite chez le veau. La présente étude est conduite pour étudier, par l’utilisation des méthodes moléculaires, le portage d’E. bieneusi chez le veau en Algérie.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Parasitisme | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière