Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Bovins laitiers | Qualité des produits

Enquêtes sur les pratiques d’élevage en relation avec la lipolyse du lait de vache

PAËS C. (1), RENOUARD A. (1), TAUSSAT S. (1), POULET J-L. (2), HURTAUD C. (1), VANBERGUE E. (1) (2)

(1) : PEGASE, INRA, Agrocampus Ouest, 35590 Saint Gilles

(2) : Institut de l’Elevage, Monvoisin - BP 85225, 35652 Le Rheu

INTRODUCTION

La lipolyse correspond à la dégradation des triglycérides du lait via l’action de la lipoprotéine lipase. Lorsque la lipolyse est trop importante, la qualité organoleptique des produits laitiers peut être détériorée. En France, 5 Centres Régionaux Interprofessionnels de l’Economie Laitière ont intégré le taux de lipolyse dans les critères de paiement du lait. Dans les 3 jours qui suivent la traite, 2 types de lipolyse coexistent : 1) la lipolyse spontanée, qui correspond à la lipolyse « naturelle » du lait, liée à l’animal et aux systèmes d’élevage, 2) la lipolyse induite, qui est consécutive aux chocs mécaniques et/ou thermiques subis lors de la traite et du stockage du lait. Cette enquête a eu pour objectif de mieux identifier les différents facteurs associés aux lipolyses spontanée et induite dans 3 régions françaises.

Bovins laitiers | Qualité des produits

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière