Tous les textes des 3R

Reconception des systèmes d’élevage

Agroécologie | Bovins à viande | Ovins à viande | Reconception des systèmes d’élevage

Reconcevoir la place de l’arbre dans les systèmes d’élevage allaitant herbagers de montagne : exemple d’une démarche d’innovation en Ariège

BOUNAB M. (1), NOZIERES-PETIT M.O. (2,3), MOULIN C.H. (2,3)

(1) Chambre Agriculture de l’Ariège, Foix

(2) UMR SELMET, INRA-Montpellier SupAgro- CIRAD, Montpellier Université, Montpellier

(3) UMT Pasto, Idele, INRA, Montpellier SupAgro, Montpellier

RESUME

Le projet AGROSYL a pour objectif de favoriser les processus d’innovation permettant le déploiement de systèmes agricole associant arbre et élevage, dans les coteaux et le front pyrénéen de l’Ariège (585 élevages bovins ou ovins allaitants). Un diagnostic devait permettre de décider des actions pilote à mettre en oeuvre. Ce diagnostic s’est déroulé en trois étapes : réunions associant éleveurs, conseillers et experts ; enquêtes en élevage (n=15) ; enquêtes téléphoniques auprès d’un échantillon représentatif (n=62). L’arbre est très présent, sous forme de bois (91 % des élevages) et de haies autour des prairies permanentes (92 %). Il est également très utilisé : pacage des bois (72 %), autoconsommation de produits bois (79 %). Les autres fonctions de l’arbre sont reconnues par les éleveurs : abris pour les animaux (90 %), intégration dans le paysage (85 %), stockage de carbone et protection des sols (54 %). Mais l’arbre est aussi perçu comme une contrainte, la principale étant l’augmentation de la charge de travail (67 %). Nous avons identifiés, puis hiérarchisés, 10 besoins pour éleveurs ainsi que 34 solutions mobilisant l’arbre pour répondre à ces besoins. Quatre besoins sont majoritairement exprimés : le bien-être animal (80 %), l’autonomie alimentaire (58 %), la diversification des revenus (55 %), la réduction des charges (46 %). Quatre solutions ont été retenues pour des actions pilotes chez 5 éleveurs volontaires : produire des plaquettes forestières pour la litière, faire des éclaircies pour le pâturage en sous-bois, valoriser des ressources ligneuses pour l’alimentation, planter des arbres fourragers. Les étapes du diagnostic ont permis de favoriser l’introduction de nouvelles pratiques à tester, tout en s’appuyant sur les réalités des systèmes locaux.

Agroécologie | Bovins à viande | Ovins à viande | Reconception des systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière