Tous les textes des 3R

Systèmes d’élevage

Alimentation | Bovins laitiers | Systèmes d’élevage | Travail

Déléguer l’allaitement des veaux laitiers aux vaches ? Résultats d’enquêtes auprès des éleveurs

MICHAUD A. (1), CLIOZIER A. (1), BEC H. (1), CHASSAING C. (1), DISENHAUS C. (2), DRULHE T. (1), MARTIN B. (1), POMIÈS D. (1), LE COZLER Y. (2)

(1) Université Clermont Auvergne, INRA, VetAgro Sup, UMR Herbivores, F-63122 Saint-Genès-Champanelle, France

(2) PEGASE, Agrocampus Ouest, INRA, 35590 Saint-Gilles, France

RESUME. La séparation précoce mère-veau est une pratique courante dans la plupart des élevages laitiers, mais est sujette à de nombreuses interrogations tant chez les éleveurs (coûts engendrés, travail) que dans la société (bien-être animal). Des pratiques alternatives mises en place par certains éleveurs permettent aux veaux d’être allaités par leur mère ou une autre vache, appelée « nourrice ». Quoiqu’anciennes, ces pratiques demeurent peu connues et leur intégration aux conditions d’élevages modernes questionne. Des enquêtes ont ainsi été réalisées en 2018 pour connaître la motivation des éleveurs, la diversité et les conséquences de ces pratiques sur les résultats techniques. Cent deux élevages, identifiés par des réseaux divers (conseil en élevage, chambres d’agriculture, coopératives…), ont été enquêtés dans le Grand Ouest (n = 50), le Grand Est (n = 41) et le Massif central (n = 11), par téléphone (n = 56) ou sur place (n = 46). La taille médiane des troupeaux est de 60 vaches laitières (8 à 210), principalement constitués de vaches de race Montbéliarde et Holstein. Les élevages sont pour moitié en agriculture biologique (56%), avec une grande diversité de systèmes de traite et de logement (salle de traite en épi, robot, stabulation entravée, libre à logettes…). Trois grandes conduites d’allaitement des veaux, de la naissance à la vente ou au sevrage, ont été identifiées : 1/ les veaux sont allaités exclusivement par leur mère ; 2/ les veaux sont élevés par leur mère puis reçoivent une alimentation lactée artificielle (poudre ou lait entier) ; 3/ les veaux sont élevés par leur mère puis sous une vache nourrice. Elles diffèrent souvent au sein d’un même élevage (n = 62) entre les veaux destinés à la vente (mâles ou femelles) et les velles de renouvellement. La diversité des systèmes d’allaitement se retrouve dans tous les types d’élevages, quelle que soit leur taille ou leur localisation géographique. L’amélioration de la santé des animaux (n = 52), la diminution du temps de travail (n = 47) et des coûts d’élevage (n = 32) sont les principales motivations des éleveurs à mettre en place ces pratiques. Pour 80% d’entre eux, ces pratiques alternatives ont entrainé une diminution de la fréquence des diarrhées des veaux et une amélioration de leur croissance. La séparation tardive vache-veau demeure le point négatif de ces pratiques, avec des périodes de meuglements de 2,4 jours en moyenne. Certains éleveurs, ayant utilisé puis abandonné ces pratiques, pointent aussi d’autres limites (problèmes sanitaires, bâtiments inadaptés). Cette enquête, qui a permis de mieux connaître les pratiques d’allaitement des veaux laitiers par leur mère et sous nourrice, va être complétée par des enquêtes similaires et des expérimentations en fermes, au niveau européen, afin d’avoir une vision plus large de ces pratiques et de leurs impacts.

Alimentation | Bovins laitiers | Systèmes d’élevage | Travail

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière