Tous les textes des 3R

Alimentation

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

Efficacité du concentré de production chez la vache laitière selon le stade de lactation

TRANVOIZ E. (1), BROCARD V. (2), PORTIER B. (1)

(1) Chambres d’agriculture de Bretagne, 2 allée St Guénolé. 29322 Quimper Cdx, France

(2) Institut de l’Elevage, BP 85225 35652 Le Rheu Cdx - France

RESUME – Le coût alimentaire représente plus de 60% des charges d’un élevage laitier spécialisé. Le concentré de production, distribué au-delà de la ration de base équilibrée, en constitue une part importante mais non indispensable. Sa réduction, voire sa suppression, peuvent donc être un levier d’amélioration de l’efficacité économique de l’exploitation en particulier lorsque le prix du lait diminue. C’est pourquoi les Chambres d’Agriculture de Bretagne et Idele ont conduit deux essais de 3 années à la station expérimentale de Trévarez sur les stratégies d’apport de concentré de production aux vaches laitières : un essai de modulation du concentré au cours de la lactation, et un second d’apport supplémentaire en milieu et fin de lactation. Ces deux essais ont été menés simultanément sur 2 troupeaux différents. 245 lactations ont ainsi été valorisées. En moyenne sur les deux essais, l’efficacité du concentré de production s’est située aux alentours de 0,5 kg de lait produit par kg de concentré apporté. L’efficacité n’a pas varié selon le stade de lactation, la parité ou le potentiel laitier des animaux. Aucune différence de poids, d’état corporel et de résultat de reproduction n’a été observée entre les différents lots. D’un point de vue économique, les dépenses de concentré de production sont à mettre en regard des produits supplémentaires dégagés par l’augmentation du produit lait (quantité, qualité). Dans les conditions de l’essai, il est possible de définir le prix maximum que le concentré de production ne doit pas dépasser pour permettre une marge sur coût alimentaire positive pour l’éleveur. Ainsi, pour un lait vendu 300 €/1000 l, le prix du concentré de production ne doit pas dépasser 240 € par tonne.

Aliment concentré | Alimentation | Bovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière