Tous les textes des 3R

Alimentation

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

Réduction de la fermentescibilité ruminale des protéines des protéagineux par un traitement technologique associant chauffage et apport de sucre réducteur (process 3P)

GERARD C., CALLOT L. (1)

(1) NEOVIA, Talhouet, 56250 SAINT-NOLFF

INTRODUCTION

Cette étude s’inscrit dans le cadre du projet régional de recherche « SOS protéines » piloté par le Pole Agronomique de l’Ouest, ciblé sur l’amélioration de l’autonomie protéique pour l’alimentation des animaux de rente. Une des voies d’exploration concerne l’utilisation de sources protéiques alternatives au tourteau de soja, en particulier les protéagineux (pois, lupin, féverole), aujourd’hui peu utilisées chez le ruminant car en l’état les protéines de ces matières premières sont très dégradées dans le rumen. Les traitements technologiques basés sur un chauffage et l’apport de sucres réducteurs, permettant de créer une liaison réversible entre les fonctions amines (-NH2) des protéines et la fonction aldéhyde (-CHO) du sucre, ont démontré leur efficacité pour réduire la fermentescibilité ruminale des protéines sur certaines matières premières. Ils ont été mis en place à l’échelle industrielle par NEOVIA pour le traitement du tourteau de soja et de colza (traitement 3P).
L’objectif de cette étude est d’optimiser ce process pour le traitement des protéagineux, afin d’améliorer leur valeur PDI et ainsi leur intérêt technique et économique pour une utilisation dans les rations ruminants.

Alimentation | Digestion - Métabolisme | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière