Tous les textes des 3R

Bien-être animal

Bien-être animal | Bovins laitiers | Reproduction | Santé animale

Prise en charge de la douleur post-opératoire lors de césarienne chez la génisse allaitante et évaluation de paramètres de reproduction

MAUFFRÉ V. (1), CARDOT T. (2), BELBIS G. (2), GRIMARD B. (1), CONSTANT F. (1), BOHY A. (3), ROCH N. (3), BERNARD S. (3), NEHLIG N. (4), GUILBERT-JULIEN L. (4)

(1) UMR 1198 BDR, INRA, Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort, Université Paris Saclay, 78350, Jouy en Josas, France

(2) École Nationale Vétérinaire d’Alfort, ENVA, 7 avenue du Général de Gaulle, 94700 Maisons-Alfort, France

(3) Groupement Technique Vétérinaire Bourgogne-Franche-Comté, GTV BFC, 10 La Platière, 71150 Fontaines, France

(4) Laboratoire Boeringher-Ingelheim, LBI, 29 avenue Tony Garnier, 69007 Lyon, France

RESUME

Douleur et inflammation sont deux phénomènes rencontrés lors de césarienne et dont la prise en charge chez les bovins a fait l’objet de rares études. L’objectif de cet essai clinique était de suivre des génisses charolaises (n = 127) traitées au meloxicam (n = 66) ou non (n = 61) avant césarienne pour évaluer leur fécondité ultérieure. Chaque génisse a été suivie jusqu’au vêlage suivant (ou réforme) en collectant ses données de reproduction. Dans notre étude, l’intervalle vêlage-vêlage tend à être plus court de 13 jours (p = 0,12) chez les génisses traitées, le taux de réforme à être plus faible et le taux de vêlage à l’année n + 1 plus élevé. Enfin, l’utilisation de meloxicam n’augmente pas le nombre de rétentions placentaires. Cette étude montre ainsi que le meloxicam ne présente pas de conséquence négative sur la reproduction ultérieure des génisses traitées mais tend au contraire à l’améliorer.

Bien-être animal | Bovins laitiers | Reproduction | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière