• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Impact de la spécialisation des élevages et du réallotement sur l’engraissement des taurillons.

    L. MOUNIER (1,2), I. VEISSIER (2), S. COLSON (3), A. BOISSY (2), H. DUBROEUCQ (2), S. INGRAND (4), B. GROSJEAN (5), M. ROUX (6)

    (1) ENVL, Unité de zootechnie, ethnologie, économie rurale, 1 avenue Bourgelat, 69280 Marcy l’étoile

    (2) INRA, Unité de Recherche sur les Herbivores, Adaptation et Comportements Sociaux, 63122 St Genes Champanelle

    (3) AFSSA, Unité d’Epidémiologie et Bien-Etre en Aviculture et Cuniculture, Zoopôle Beaucemaine 22440 Ploufragan

    (4) INRA, Unité Transformation des Systèmes d’Elevage, 63122 St Genes Champanelle

    (5) CIALYN, 7 rue Jules Rimet, 89400 Migennes

    (6) ENESAD, Département des sciences et techniques, 21079 Dijon

    RESUME

    L’agrandissement des lots d’engraissement aboutit à une spécialisation des éleveurs et une augmentation du nombre d’animaux réallotés en début d’engraissement. Nous avons estimé l’impact de la spécialisation des éleveurs sur la santé et les performances de production des animaux en comparant des lots de taurillons réallotés et engraissés soit par des naisseursengraisseurs, soit par des engraisseurs spécialisés. Nous avons interviewé les éleveurs pour savoir si la spécialisation des éleveurs entraîne des modifications des représentations qu’ils se font de leur travail et de leurs animaux. Enfin nous avons estimé l’impact du réallotement en comparant des lots d’animaux, réallotés ou non, engraissés par des naisseurs-engraisseurs. Le nombre d’animaux par lot est effectivement plus important chez les engraisseurs spécialisés. Les niveaux de production et l’état sanitaire ne diffèrent pas entre les deux types d’éleveurs. Cependant, le pH de la viande est plus faible chez les engraisseurs spécialisés ce qui peut supposer que le départ pour l’abattoir est moins stressant pour les taurillons provenant des engraisseurs spécialisés. Les représentations que les éleveurs ont de leurs animaux sont peu différentes entre naisseurs-engraisseurs et engraisseurs spécialisés. Chez les naisseurs-engraisseurs, le gain de poids moyen est plus élevé et le nombre de symptômes observés plus faible pour les lots d’animaux non réallotés. En conclusion, il semble préférable de maintenir les taurillons d’un même élevage ensemble pour l’engraissement.

    Télécharger le fichier PDF (23.5 ko)

    Voir tous les textes de : Boissy A. | Colson S. | Dubroeucq H. | Grosjean B. | Ingrand S. | Mounier L. | Roux M. | Veissier I.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Bovins à viande | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

    Autres textes des

    3R 2004 - Séance :

    Itinéraires de production

    Effet d’une restriction énergique pendant la période hivernale chez des vaches Blanc-Bleu Belge culardes. 

    L.O. FIEMS, W. VAN CAELENBERGH, S. DE CAMPENEERE, D.L. DE BRABANDER

    Perspectives pour une production à l’herbe de jeunes boeufs Charolais en Bourgogne. 

    R. DUMONT, J. AGABRIEL, F. BECHEREL, Y. DURAND, J.P. FARRIE, D. MICOL, F. PICHEREAU, P. PIERRET, J. RENON, J. ROUDIER

    Performances des vaches laitières et qualité du lait lors de la monotraite et après retour à 2 traites par jour, en fonction de la durée de cette pratique et du stade de lactation des animaux. 

    D. POMIÈS, B. RÉMOND, P. PRADEL

    Affiche • Effets d’une traite par jour pendant 2 mois et du niveau protéique de la ration sur des vaches laitières en milieu de lactation. 

    Ph. BRUNSCHWIG, J.M. LAMY

    Affiche • Les échanges de composés entre le lait et le sang augmentent proportionnellement avec la quantité de lait présente dans la mamelle. 

    J. GUINARD-FLAMENT, Y. SAILLARD, D. LEVIEUX

    Affiche • Simulation de la traite des vaches laitières une seule fois par jour durant de courtes périodes (1 à 13 semaines) : effets sur l’EBE et le temps dégagé au niveau de l’exploitation.  

    G. BRUNSCHWIG, S. BABAULT, B. REMOND, D. POMIES

    Affiche • Transformation des systèmes d’élevage ovin en milieu steppique : cas de la région de Djelfa, Algérie. 

    M. KANOUN, A. KANOUN

    Affiche • Impact de l’introduction de la race ovine D’Man dans les systèmes de production dans le sud tunisien. 

    M. DHAOUI, A. BOURBOUZE

    Affiche • Etude de la productivité d’un troupeau de brebis de race Ouled-Djellal. 

    M. DEKHILI

    Affiche • Facteurs de l’accroissement en poids des agneaux (Ouled-Djellal) de la naissance au sevrage. 

    M. DEKHILI, S. MAHNANE

    Affiche • Effets du type d’alimentation, de la saison de naissance et de la façon d’administrer le colostrum sur le développement du chevreau de race Murciano-Granadina. 

    B. SANZ TORO

    Affiche • Typologie des systèmes d’élevage des petits ruminants au Liban. 

    G. SROUR, M. MARIE, S. ABI SAAB

    Affiche • La typologie de l’exploitation : un outil de diagnostic de l’élevage adaptable aux conditions du massif du Dahra (Chlef, Algérie) 

    H. YAKHLEF, F. GHOZLANE

    Affiche • Diversité des pratiques d’élevage bovin viande dans le massif du Dahra (Algérie). 

    F. GHOZLANE, H. YAKHLEF

    Affiche • Premiers résultats téchnico-économiques relatifs à l’abattage de bovins de race aurochs-reconstitué. 

    C. GUINTARD, D. MALAVERGNE, P. BEAUJEAN

    Affiche • Approche des performances bouchères de vaches de réforme Simmental en lien avec les pratiques d’élevage. 

    C. GAILLARD, C. DEVEVEY

    Affiche • Effet du sevrage précoce sur les performances à l’engraissement des veaux produits en conditions de montagne. 

    M. BLANCO, A. SANZ, G. RIPOLL, P. ALBERTÍ, I. CASASÚS

    Affiche • Typologie des exploitations bovines laitières de la Mitidja (Algérie). 

    N. BEKHOUCHE, M. MARIE, F. GHOZLANE, H. YAKHLEF

    Affiche • Effet du niveau de concentré dans la ration sur la rentabilité de la production laitière en situation semi-aride algérienne. 

    T. MADANI, C. MOUFFOK, M. FRIOUI

    Affiche • Modèle d’optimisation de l’assolement et des rations dans une ferme de polyculture élevage laitier - Exemple de l’influence de la réforme de la PAC de juin 2003 sur l’assolement de la ferme de l’INA-PG à Grignon. 

    D. TRISTANT, F. PRESSENDA, O. LAPIERRE

    Affiche • Représenter l’organisation de la conduite d’un troupeau bovin laitier : l’exemple du troupeau de l’INRA de Mirecourt. 

    S. COURNUT, J.M. TROMMENSCHLAGER, J.L. FIORELLI, B. DEDIEU

    Affiche • Saisonnalité de la production laitière : améliorer la régularité de la collecte d’une laiterie par complémentarité des exploitations livreuses. 

    M. CHAMPOUILLON, E. CLAMEN, J.L. LAPOUTE

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés