Tous les textes des 3R

Itinéraires de production

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

Impact de la spécialisation des élevages et du réallotement sur l’engraissement des taurillons.

L. MOUNIER (1,2), I. VEISSIER (2), S. COLSON (3), A. BOISSY (2), H. DUBROEUCQ (2), S. INGRAND (4), B. GROSJEAN (5), M. ROUX (6)

(1) ENVL, Unité de zootechnie, ethnologie, économie rurale, 1 avenue Bourgelat, 69280 Marcy l’étoile

(2) INRA, Unité de Recherche sur les Herbivores, Adaptation et Comportements Sociaux, 63122 St Genes Champanelle

(3) AFSSA, Unité d’Epidémiologie et Bien-Etre en Aviculture et Cuniculture, Zoopôle Beaucemaine 22440 Ploufragan

(4) INRA, Unité Transformation des Systèmes d’Elevage, 63122 St Genes Champanelle

(5) CIALYN, 7 rue Jules Rimet, 89400 Migennes

(6) ENESAD, Département des sciences et techniques, 21079 Dijon

RESUME

L’agrandissement des lots d’engraissement aboutit à une spécialisation des éleveurs et une augmentation du nombre d’animaux réallotés en début d’engraissement. Nous avons estimé l’impact de la spécialisation des éleveurs sur la santé et les performances de production des animaux en comparant des lots de taurillons réallotés et engraissés soit par des naisseursengraisseurs, soit par des engraisseurs spécialisés. Nous avons interviewé les éleveurs pour savoir si la spécialisation des éleveurs entraîne des modifications des représentations qu’ils se font de leur travail et de leurs animaux. Enfin nous avons estimé l’impact du réallotement en comparant des lots d’animaux, réallotés ou non, engraissés par des naisseurs-engraisseurs. Le nombre d’animaux par lot est effectivement plus important chez les engraisseurs spécialisés. Les niveaux de production et l’état sanitaire ne diffèrent pas entre les deux types d’éleveurs. Cependant, le pH de la viande est plus faible chez les engraisseurs spécialisés ce qui peut supposer que le départ pour l’abattoir est moins stressant pour les taurillons provenant des engraisseurs spécialisés. Les représentations que les éleveurs ont de leurs animaux sont peu différentes entre naisseurs-engraisseurs et engraisseurs spécialisés. Chez les naisseurs-engraisseurs, le gain de poids moyen est plus élevé et le nombre de symptômes observés plus faible pour les lots d’animaux non réallotés. En conclusion, il semble préférable de maintenir les taurillons d’un même élevage ensemble pour l’engraissement.

Bovins à viande | Conduite d’élevage | Systèmes d’élevage

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière