Tous les textes des 3R

Itinéraires de production

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Rationnement | Traite

Effets d’une traite par jour pendant 2 mois et du niveau protéique de la ration sur des vaches laitières en milieu de lactation.

Ph. BRUNSCHWIG (1), J.M. LAMY (2)

(1) Institut de l’Elevage, 9 rue André Brouard, BP 70510, 49105 Angers Cedex 02

(2) Chambre d’Agriculture du Maine-et-Loire, 14 avenue Jean Joxé, BP 646, 49006 Angers Cedex 01

INTRODUCTION

Dans les systèmes laitiers spécialisés de plaine, les travaux de saison sont importants au printemps (ensilage d’herbe, foin, semis de maïs, traitement de cultures). Les troupeaux, à vêlages généralement groupés en fin d’été-automne, sont mis à l’herbe en milieu de lactation. Le pâturage diminue partiellement le temps d’astreinte (peu de fourrages distribués, moindres raclage et paillage), selon l’accessibilité des parcelles. La pratique d’une seule traite par jour ("monotraite") libère encore plus de temps d’astreinte alors disponible pour les travaux saisonniers. La baisse du niveau alimentaire peut faciliter l’adoption de cette pratique en réduisant la production quotidienne par vache. L’objet de l’étude est de tester la "monotraite" sur des animaux recevant différents niveaux azotés de ration.

Bovins laitiers | Conduite d’élevage | Rationnement | Traite

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière