Tous les textes des 3R

Élevage de précision et numérique

Elevage de précision | Ovins à viande | Ovins laitiers

Utilisation de l’identification électronique et des nouvelles technologies au sein des élevages ovins européens

GAUTIER J.M. (1), MORGAN DAVIES C. (1,2), KEADY T. (1,3), BOHAN A. (1,3), LAGRIFFOUL G. (1), OCAK S. (4), BELTRÁN DE HEREDIA I. (5), CARTA A (6), GAVOJDIAN D. (7), RIVALLANT P. (1), FRANÇOIS D. (8), DEPUILLE L. (1)

(1) Institut de l’Elevage, Toulouse, France

(2) Scotland’s Rural College (SRUC), Hill & Mountain Research Centre, Kirkton, Scotland, UK

(3) TEAGASC, Animal and Grassland Research and Innovation Centre, Athenry, Ireland

(4) TOGEN, Gaziantep, Turkey

(5) Neiker Tecnalia, Vitoria-Gasteiz, Spain

(6) AGRIS-Sardegna - Research Unit : Genetics and Biotechnology, Olmedo, Italy

(7) Banat’s University of Agricultural Sciences and Veterinary Medicine "King Michael I of Romania", Timisoara, Romania

(8) INRA Occitanie-UMR GenPhySE, Toulouse, France

RESUME
L’identification électronique (IDE) des petits ruminants est obligatoire depuis 2010 en Europe. Combinée à un contexte d’utilisation grand public des outils « connectés » et des technologies de l’information et de la communication (TIC), la disponibilité de solutions utilisant les nouvelles technologies pour gérer le troupeau et réduire la charge de travail, devrait devenir pertinente pour les éleveurs ovins. Une enquête a été menée en 2018 dans les sept principaux pays ovins de l’UE (France, Irlande, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Roumanie et Hongrie) et en Turquie (dans le cadre de deux projets européens : SheepNet et iSAGE) pour déterminer l’utilisation des technologies associées à l’IDE, ainsi que les motivations et les freins à l’adoption des nouvelles technologies. Au total, 1 148 réponses ont été recueillies et analysées. Une approche qualitative à travers des entretiens semi-directifs auprès de 17 éleveurs français, est venue approfondir l’étude des freins et des motivations dégagés par l’étude quantitative. Soixante-quatre pour cent des personnes interrogées pensent que l’IDE est une opportunité pour une meilleure gestion des troupeaux / animaux. Cependant seulement 38% d’entre eux l’utilisent. Cette enquête a également mis en évidence le type de technologies utilisées et les principales motivations et obstacles à leur adoption. Globalement 35% des éleveurs enquêtés sont équipés d’au moins un lecteur de boucle électronique et 17% d’au moins un équipement utilisant l’IDE. Il existe des différences de répartition des équipements des éleveurs ovins au niveau de chaque pays, de chaque type de production (lait, viande) et de la taille du troupeau. Le gain de temps de travail reste la principale motivation à l’adoption des nouvelles technologies. Cependant le coût des différents matériels jugé trop élevé freine l’utilisation de ces solutions. A ce jour, dans le secteur ovin, les nouvelles technologies sont principalement liées aux mouvements et à la géolocalisation des animaux, au tri et gestion des lots, à la gestion de la distribution de concentrés, au suivi de performances et au suivi sanitaire des animaux. Il s’agit de la première étude entreprise au niveau de l’UE ciblant le secteur ovin. Cette étude identifie les principales lacunes à combler et propose quelques pistes afin de favoriser l’utilisation des nouvelles technologies.

Elevage de précision | Ovins à viande | Ovins laitiers

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière