Tous les textes des 3R

Génétique

Bovins à viande | Génétique | Modélisation

Format adulte des vaches charolaises : variabilité génétique et relation avec la précocité de développement.

A. VINET (1), D. KRAUSS (2), G. RENAND (1)

(1) INRA, Station de Génétique Quantitative et Appliquée, 78352 Jouy-en-Josas

(2) INRA, Domaine de Galles, 18520 Avord

RESUME

Actuellement, dans le cadre de l’indexation IBOVAL, les performances des veaux sont contrôlées de la naissance au sevrage. L’extension des contrôles de performances en ferme aux performances post-servage devrait permettre de sélectionner les reproducteurs sur de nouveaux critères. Il est donc important de connaître l’impact que peut avoir une sélection des poids post-sevrage sur le poids à la naissance, sur la vitesse de développement et le poids de la vache adulte. Les contrôles réalisés en ferme ne permettant pas d’estimer ce poids adulte et cette vitesse de développement, nous avons analysé ces caractères grâce aux données du domaine expérimental de l’INRA de Bourges. Ce troupeau de vaches charolaises est contrôlé depuis 15 ans avec des pesées mensuelles systématiques de la naissance à la réforme. Des poids à âge-type ont été calculés et la courbe de croissance de 745 femelles a pu être ajustée par une fonction de Brody, fournissant pour chaque femelle une estimation de son poids adulte et de sa vitesse de développement.

Les héritabilités des poids post sevrage estimées dans un échantillon de 177 élevages pratiquant le contrôle de performances post sevrage et dans le troupeau expérimental sont proches et suffisamment élevées pour envisager leur amélioration par sélection génétique. Les corrélations génétiques ont également été estimées. Les poids post sevrage sont positivement corrélés au poids naissance et au poids adulte et ces corrélations augmentent avec l’âge des génisses. Notre étude montre également que le poids adulte est fortement héritable et génétiquement opposés à la vitesse de développement.

Différents indices de sélection ont été testés afin d’évaluer l’impact sur les poids à la naissance et adulte et sur la vitesse de développement, d’une sélection visant à améliorer la croissance du jeune animal. Une sélection des génisses sur leur croissance post sevrage en mettant une contrainte sur leur poids à la naissance pourrait être un objectif pour améliorer la croissance précoce sans compromettre les conditions de naissance et sans trop accroître le poids adulte.

Bovins à viande | Génétique | Modélisation

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière