• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Intérêt d’un apport de concentré ou de foin chez les vaches laitières au pâturage en zone de demi-montagne.

    L. DELABY (1), D. POMIES (2)

    (1) INRA - UMRPL 35310 Saint Gilles

    (2) INRA - URH 63122 Theix - St Genès Champanelle

    INTRODUCTION

    Au pâturage, l’efficacité du concentré est désormais proche de 1 kg de lait par kg de MS de concentré consommé. L’apport de concentré s’accompagne d’une baisse du taux butyreux (TB) et d’une augmentation du taux protéique (TP), de respectivement -0,30 à -0,45 g / kg et de + 0,25 g / kg (Delaby et al., 2001 et 2003). Ces réponses restent linéaires jusqu’à la dose de 6 kg de concentré et ne varient pas entre vaches lors d’un apport constant de concentré au troupeau. Afin de confirmer ces résultats obtenus sur des pâturages de plaines et d’évaluer l’intérêt d’un apport limité de foin au pâturage, 3 expériences (100 jours) ont été conduites en moyenne montagne (1000 m d’altitude) sur le domaine INRA des Monts Dore (63 - Orcival).

    Télécharger le fichier PDF (11.9 ko)

    Voir tous les textes de : Delaby L. | Pomiès D.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Alimentation | Bovins laitiers | Pâturage

    Autres textes des

    3R 2004 - Séance :

    Pâturage

    Bilan azoté au sein d’une prairie permanente pâturée par des jeunes bovins de type viande : synthèse de 6 années de suivi. 

    D. STILMANT, V. DECRUYENAERE, C. BELGE, C. CLEMENT, P. LIMBOURG

    Mieux connaître la densité de l’herbe pour calculer la croissance, la biomasse d’une parcelle et le stock d’herbe disponible d’une exploitation. 

    P. DEFRANCE, L. DELABY, J.M. SEURET

    Prévoir l’ingestion d’herbe et la production des vaches laitières : GRAZEIN, un modèle pour raisonner l’alimentation au pâturage. 

    R. DELAGARDE, P. FAVERDIN, C. BARATTE, J.L. PEYRAUD

    Affiche • Adaptation du pâturage continu sur gazon court à l’avant pays de Savoie. 

    F. MICHEZ

    Affiche • L’ingestion de ray-grass anglais par des vaches laitières à haut niveau de production peut être limitée par la quantité d’énergie absorbée par l’organisme. 

    A. BOUDON, P. FAVERDIN, J.-M. LECERF, J.-L. PEYRAUD

    Affiche • Evaluation du modèle Grazemore de prévision des performances de vaches laitières au pâturage complémentées avec différents ensilages. 

    A.V. CHAVES, J.L. PEYRAUD, R. DELAGARDE, P. FAVERDIN

    Affiche • Améliorer le calcul du chargement des prairies pâturées : conventions et nouvelle proposition. 

    J.L. FIORELLI

    Affiche • Outil de description de l’alimentation d’un troupeau laitier au pâturage suivant la surface allouée par vache et la zone climatique. 

    J.M. SEURET, P. LE COEUR, A. DEQUIN, F. GUILLOIS, P. ROGER

    Affiche • Pâture Plus : Depuis 1998, des références produites et diffusées en temps réel pour piloter le pâturage dans l’Ouest de la France. 

    P. ROGER, F. GUILLOIS, A. DEQUIN, J.M. SEURET

    Affiche • Développement d’un index du potentiel de pâturage dans un Parc naturel à l’aide d’un SIG. 

    I. CASASUS, MªA. ASENSIO, A. BERNUES, R. REVILLA

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés