• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Améliorer le calcul du chargement des prairies pâturées : conventions et nouvelle proposition.

    J.L. FIORELLI

    INRA SAD, Domaine du Joly, 662 av. Louis Buffet, 88500 Mirecourt

    INTRODUCTION

    Dans son acception technique, le chargement des prairies pâturées est défini (Hodgson, 1979) comme le nombre d’animaux d’une catégorie donnée rapporté à la surface qu’ils utilisent pendant une certaine période. Qu’il s’agisse de la définition d’une stratégie de pâturage (Cros et al., 2001), de la simulation des conséquences d’une décision de conduite (Delaby et al., 2001), de l’évaluation d’une conduite de pâturage ou de l’établissement de références, le jeu de parcelles à considérer, et donc la superficie qu’il représente, est à définir. L’importance de l’adaptation de la surface pâturée aux variations de la pousse de l’herbe pour "raisonner et maîtriser l’intensification du pâturage en système" a été soulignée par Cristofini et Jeannin dès 1979. La méthode d’interprétation des calendriers de pâturage formalisée par Lebrun (1983) pour les réseaux d’éleveurs a instauré une convention qui a servi ensuite à élaborer de nombreuses références. Pour standardiser l’interprétation des essais de pâturage, Hoden et al. (1986) ont proposé une nomenclature et les calculs afférents pour le traitement des données.

    Télécharger le fichier PDF (34.1 ko)

    Voir tous les textes de : Fiorelli J-L.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Ruminants (général)

    Autres textes des

    3R 2004 - Séance :

    Pâturage

    Bilan azoté au sein d’une prairie permanente pâturée par des jeunes bovins de type viande : synthèse de 6 années de suivi. 

    D. STILMANT, V. DECRUYENAERE, C. BELGE, C. CLEMENT, P. LIMBOURG

    Mieux connaître la densité de l’herbe pour calculer la croissance, la biomasse d’une parcelle et le stock d’herbe disponible d’une exploitation. 

    P. DEFRANCE, L. DELABY, J.M. SEURET

    Prévoir l’ingestion d’herbe et la production des vaches laitières : GRAZEIN, un modèle pour raisonner l’alimentation au pâturage. 

    R. DELAGARDE, P. FAVERDIN, C. BARATTE, J.L. PEYRAUD

    Affiche • Adaptation du pâturage continu sur gazon court à l’avant pays de Savoie. 

    F. MICHEZ

    Affiche • Intérêt d’un apport de concentré ou de foin chez les vaches laitières au pâturage en zone de demi-montagne. 

    L. DELABY, D. POMIES

    Affiche • L’ingestion de ray-grass anglais par des vaches laitières à haut niveau de production peut être limitée par la quantité d’énergie absorbée par l’organisme. 

    A. BOUDON, P. FAVERDIN, J.-M. LECERF, J.-L. PEYRAUD

    Affiche • Evaluation du modèle Grazemore de prévision des performances de vaches laitières au pâturage complémentées avec différents ensilages. 

    A.V. CHAVES, J.L. PEYRAUD, R. DELAGARDE, P. FAVERDIN

    Affiche • Outil de description de l’alimentation d’un troupeau laitier au pâturage suivant la surface allouée par vache et la zone climatique. 

    J.M. SEURET, P. LE COEUR, A. DEQUIN, F. GUILLOIS, P. ROGER

    Affiche • Pâture Plus : Depuis 1998, des références produites et diffusées en temps réel pour piloter le pâturage dans l’Ouest de la France. 

    P. ROGER, F. GUILLOIS, A. DEQUIN, J.M. SEURET

    Affiche • Développement d’un index du potentiel de pâturage dans un Parc naturel à l’aide d’un SIG. 

    I. CASASUS, MªA. ASENSIO, A. BERNUES, R. REVILLA

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés