Tous les textes des 3R

Alimentation et Conduite d’élevage

Alimentation | Complémentation | Ruminants (général)

Recommandations d’apport alimentaire en calcium et magnésium absorbables pour les ruminants.

F. MESCHY (1), R. CORRIAS (1) (2)

(1)UMR INRA INA-PG Physiologie de la Nutrition et Alimentation 16, rue Claude Bernard 75231 Paris cedex 05

(2)Faculté de Médecine Vétérinaire, Université de Sassari Sardaigne (Italie)

RESUME

L’actualisation des recommandations d’apport alimentaire en éléments minéraux majeurs pour les ruminants amorcée avec le phosphore en 2002 s’est poursuivie pour le calcium (Ca) et le magnésium (Mg). La démarche adoptée a été identique : analyse quantitative des données expérimentales publiées avec pour objectif de proposer des données en Ca et Mg absorbés pour les besoins physiologiques des animaux (en particulier le besoin d’entretien) et des valeurs en éléments absorbables pour les principales catégories d’aliments et les apports alimentaires. Pour le calcium, le besoin d’entretien (BE, g/j) est calculé à partir de la matière sèche ingérée (MSI en kg/j) et du poids vif (PV en kg) pour les vaches en lactation, BE = 0,663 MSI + 0,008 PV et pour les ovins en croissance et en lactation, BE = 0,67 MSI +0,010 PV et à partir de PV pour les autres catégories de bovins, BE = 0,015 PV et d’ovins, BE = 0,011 PV + 0,13. Les coefficients d’absorption réelle (CAR) de Ca adoptés varient de 20 % pour les pulpes de betteraves à 55 % pour les aliments concentrés.

Les besoins physiologiques en Mg ne sont pas modifiés, faute de données expérimentales nouvelles. L’efficacité de l’utilisation digestive de Mg est supérieure pour les ovins comparés aux bovins ; de plus, le CAR de Mg est fortement influencé par la teneur en potassium (K) du régime. Pour ces deux raisons, il n’est pas possible d’établir des valeurs de Mg absorbable pour les aliments. Il est préférable d’affecter à la teneur totale de Mg de la ration un coefficient de correction tenant compte de sa teneur en K (en g/kg MS) : pour les bovins 33,6 - 0,29 K et pour les ovins (et les caprins) 55,1 - 0,41 K..

Alimentation | Complémentation | Ruminants (général)

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière