Tous les textes des 3R

Santé

Bovins à viande | Santé animale

Exposition aux agents pathogènes et incidence des troubles respiratoires des veaux Charolais non sevrés en Pays de la Loire.

S. ASSIE (1), H. SEEGERS (1), M. OGIER DE BAULNY (2), F. BEAUDEAU (1)

(1) UMR ENV Nantes-INRA Gestion de la Santé Animale, ENV Nantes, BP 40706, 44307 Nantes Cedex 03

(2) Laboratoire Départemental d’Analyses de la Vendée, BP 802, 85021 La Roche sur Yon

RESUME

L’objectif de l’étude était d’évaluer l’association entre l’exposition au Virus Respiratoire Syncytial Bovin (VRSB), au virus Parainfluenza 3 (PI3), à l’Herpes virus bovin de type 1 (BHV1), au virus de la Diarrhée Virale Bovine (BVDV) et à Mycoplasma bovis (M.bovis) et la fréquence de survenue des troubles respiratoires des veaux non-sevrés en Pays de la Loire. Un suivi de 120 cohortes de 10 veaux a été réalisé. Il comprenait l’enregistrement par les éleveurs des traitements effectués pour troubles respiratoires et la réalisation de deux prises de sang à 90 jours d’intervalle pour la mise en évidence indirecte des agents recherchés. Les relations entre l’exposition aux agents pathogènes et l’apparition des troubles respiratoires ont été quantifiées au niveau du veau. La variable à expliquer était l’apparition d’un premier cas de troubles respiratoires. Les variables explicatives décrivaient l’appartenance du veau à un lot exposé à un agent. L’exposition au VRSB a été décrite en fonction de l’existence ou non d’une vaccination du veau dirigée contre cet agent. Le risque d’apparition de troubles respiratoires a été quantifié par régression logistique. Le VRSB et le PI3 ont été fréquemment mis en évidence (respectivement 71 % et 80 % des lots) alors que les expositions au BVD, au BHV1 et à M. bovis étaient plus occasionnelles. Le risque d’apparition de troubles respiratoires était significativement augmenté pour les veaux appartenant à des lots exposés au BVDV (OR = 1,48), mais n’était pas significativement différent pour les veaux appartenant à des lots exposés au PI3 ou au BHV1 par rapport aux veaux appartenant à des lots non exposés à ces agents pathogènes. L’exposition de lots de veaux non vaccinés contre le VRSB à M. bovis en l’absence d’une exposition au VRSB était associée à une augmentation significative du risque d’apparition de troubles respiratoires (OR = 3,73). En revanche, dans les lots non vaccinés, l’exposition au VRSB sans exposition à M. bovis n’était pas significativement associée à l’incidence des troubles. Ces résultats confirment le caractère quasi asymptomatique de certaines circulations virales et met pour la première fois en évidence le rôle M. bovis, jusqu’ici non rapporté dans ce type de population d’étude.

Bovins à viande | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière