Tous les textes des 3R

Santé

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

Activité protéolytique de la MMP-9 durant une mammite expérimentale à E.coli

K. HADDADI(1), F. MOUSSAOUI (1), Y. LE ROUX (1), C. BURVENICH (2)

(1) Laboratoire de Sciences Animales (ENSAIA), 2 Avenue de la Forêt de Haye, 54 505. Vandoeuvre-Lès-Nancy

(2) Ghent University, Faculty of Veterinary Medicine, Département de Physiologie, Biochimie et Biométrie, Salisburylaan 133, 9820 Merelbeke, Belgique

INTRODUCTION

Les mammites induisent une augmentation de la perméabilité de la barrière épithéliale mammaire, qui entraîne un recrutement massif des polymorphonucléaires (PMN), du sang vers le lait. Les métalloprotéases (MMPs) sont des protéases sécrétées à la fois par les granules des PMN et par les bactéries pathogènes, principales causes des infections mammaires (Maeda et al., 1998). Les métalloprotéases et notamment la MMP-9 sont activement impliquées dans la déstructuration de la matrice extracellulaire lors d’une inflammation (Chantrain et DeClerck, 2002). Une augmentation de l’activité de la MMP-9, pourrait contribuer à la caséinolyse dans le lait. L’objectif de notre étude est de suivre l’activité de la MMP-9 durant une mammite expérimentale à E. coli ainsi que sa relation avec le dénombrement cellulaire (SCC) et bactérien (UFC).

Bovins laitiers | Mammites | Santé animale

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière