Tous les textes des 3R

Reproduction

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

Expression du système IGF et des récepteurs aux gonadotropines au sein du complexe ovocyte-cumulus bovin au cours de la maturation.

F. NUTTINCK (1), G. CHARPIGNY (2), P. MERMILLOD (3), H. LOOSFELT (4), G. MEDURI (4), S. FRERET (1), B. GRIMARD (1), Y. HEYMAN (2)

(1) UMR 1198 Biologie du Développement et Reproduction, INRA - ENVA, 94704 Maisons-Alfort, France

(2) UMR 1198 Biologie du Développement et Reproduction, INRA - ENVA, 78352 Jouy-en-Josas, France

(3) INRA, Unité de Physiologie de la Reproduction et des Comportements, 37 380 Nouzilly, France

(4) INSERM, Unité de Recherches Hormones et Reproduction, Hôpital de Bicêtre, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France

INTRODUCTION

L’Insulin-like growth factor (IGF-I) stimule la maturation ovocytaire et le développement embryonnaire in vitro chez la vache (Makarevich et Markkula, 2002). L’expression du système IGF est largement explorée au sein de la paroi du follicule ovarien chez les ruminants (Lucy, 2000 ; Monget et al., 2002). En revanche, elle est peu étudiée au sein du complexe ovocyte-cumulus (COC). Nous avons analysé l’expression de l’IGF-I, de l’IGFR-I, de l’IGFBP-2, de l’IGFBP-4 ainsi que celle des récepteurs aux gonadotropines, FSHR et LHR, dans le COC bovin au cours de la maturation ovocytaire.

Bovins à viande | Bovins laitiers | Reproduction

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière