Tous les textes des 3R

Qualité des produits

Aliment concentré | Bovins laitiers | Pâturage | Qualité des produits | Qualité lait

Effet des quantités d’herbe offertes et de l’apport de concentré sur la composition fine du lait des vaches laitières au pâturage.

L. DELABY, C. HURTAUD, J.L. PEYRAUD

INRA, Unité Mixte de Recherches sur la Production du Lait, 35590 Saint-Gilles

INTRODUCTION

Au pâturage, l’apport de concentre (CC) et/ou l’accroissement des quantités d’herbe offertes (QHO) induit à la fois des modifications quantitatives et qualitatives des apports nutritifs. Les effets de ces variations d’apports sur la teneur en matières grasses (MG) et protéiques (MP) du lait ont été décrits lors de nombreux essais zootechniques. Ainsi, l’apport de concentré induit généralement une baisse du taux butyreux (TB) tandis que le chargement a des effets plus variables mais modérés sur la teneur en MG du lait. Le taux protéique (TP) augmente linéairement avec la dose de concentré et s’accroît modérément avec les QHO. Par contre, l’influence spécifique de ces facteurs alimentaires sur la composition fine du lait (caséine, acides gras) a été beaucoup moins étudiée (Coulon et al, 1998 ; Chilliard et al, 2001). L’objectif de ce texte est de présenter quelques résultats de composition fine du lait obtenus chez des vaches laitières au pâturage lors d’une expérimentation visant à décrire la loi de réponse au concentré dans deux situations de pâturage contrastées (Delaby et al, 2001).

Aliment concentré | Bovins laitiers | Pâturage | Qualité des produits | Qualité lait

rechercher dans les textes des 3R

Tous les textes des 3R

Rechercher un texte

Par auteur Par thème/filière