• Plan | Infos légales-Crédits | Espace privé
  • Les endectocides chez les caprins : pharmacologie, efficacité et conditions d’utilisation dans le contexte de la résistance aux anthelmintiques.

    C.. CHARTIER (1), A. LESPINE (2), H. HOSTE (3), M. ALVINERIE (2)

    (I) AFSSA Site de Niort, Laboratoire d’études et de recherches caprines, 60, rue de Pied-de-Fond, B.P. 3081, 79012 NIORT CEDEX

    (2) INRA, Laboratoire de Pharmacologie-Toxicologie, 180, chemin de Tournefeuille, B.P. 3, 31931 TOULOUSE CEDEX 9

    (3) INRA 959, Ecole Nationale Vétérinaire, 23, chemin des Capelles, 31076 TOULOUSE

    RESUME

    Les endectocides (avermectines/milbémycines) représentent aujourd’hui une des principales familles d’anthelminthiques pour la maîtrise des nématodes chez la chèvre laitière en raison de la très grande fréquence des résistances aux benzimidazoles. Les caractéristiques pharmacologiques des différents endéctocides chez la chèvre présentent de nombreuses spécificités par rapport aux ovins et aux bovins (absorption et élimination en particulier). Les paramètres pharmacocinétiques sont affectés par divers éléments englobant le médicament (voie d’administration, présentation..) et l’animal (alimentation, parasitisme, statut physiologique, état d’engraissement..). Ainsi, des ajustements de posologie propres aux caprins sont nécessaires afin d’assurer une efficacité optimale contre les nématodes, en particulier de l’intestin grêle. Ces connaissances scientifiques constituent un préalable pour une meilleure utilisation des différentes familles d’anthelminthiques chez la chèvre. Un objectif important dans le contrôle médicamenteux du parasitisme est de définir des pratiques réduisant le plus possible le risque d’émergence de nématodes résistants en diminuant la pression de sélection sur les populations parasites. Les principaux éléments d’une utilisation raisonnée des anthelminthiques incluent la posologie, la voie d’administration, la fréquence annuelle et le moment des traitements, l’alternance entre les familles d’anthelminthiques et le traitement sélectif des animaux fort excréteurs.

    Télécharger le fichier PDF (715.1 ko)

    Voir tous les textes de : Alvinerie M. | Chartier C. | Hoste H. | Lespine A.

    Voir tous les textes dans les thèmes : Caprins | Parasitisme | Santé animale

    Autres textes des

    3R 2001 - Séance :

    Parasitisme

    Actualités et prospectives en épidémiologie parasitaire en France. 

    MAGE C., L’HOSTIS M., CHAUVIN A.

    Résistance aux benzimidazoles chez les nématodes gastro-intestinaux parasites de petits ruminants : diagnostic moléculaire et stratégies de traitement. 

    SILVESTRE A., CABARET J.

    Epidémiologie et moyens de lutte contre l’oestrose ovine. 

    DORCHIES P., JACQUIET P.

    Strongyloses gastro-intestinales en élevage allaitant vendéen. Enquête épidémiologique et proposition d’un méthode de type HACCP. 

    CHAUVIN A., QUILLET JM., CARTRON O., RENAULT S., RESEAU GTV VENDEEN

    La résistance génétique aux nématodes parasites chez les petits ruminants : un caractère de mieux en mieux connu. 

    GRUNER L., AUMONT G., BOUIX J., MANDONNET N.

    Evolution du contrôle de l’hypodermose bovine en France. 

    BOULARD C.

    Affiche • Evolution de la réponse sérologique de troupeaux laitiers vis-à-vis de la grande douve. 

    BLONDEL M., VAN WAVEREN W.

    Affiche • Efficacité des tanins condensés contre les trichostrongles chez la chèvre. 

    PAOLINI V., DORCHIES P., HOSTE H.

    Affiche • Le ragondin (Myocastor coypus), hôte réservoir de la Grande Douve du foie (Fasciola hepatica). 

    AGOULON A., L’HOSTIS M., MENARD A., CHAUVIN A.

    Affiche • Prévention des avortements et des infections foetales dus à Neospora caninum chez les génisses : essais de traitement pendant la gestation avec du décoquinate à la posologie de 2mg/kg/jour. 

    JOURNEL C., CHATAGNON G., MARTIN D., RICHARD A., TAINTURIER D.

  • Secrétariat 3R - MNE - 149 rue de Bercy 75595 Paris cedex 12

    Tél : 06 46 77 02 41 - Courriel : 3R@idele.fr - Fax : 01 40 04 52 80

    © INRA-Institut de l'Elevage 2006-2017, tous droits réservés